• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gare aux faux billets de 20 et 50 euros en Auvergne Rhône-Alpes : les conseils pour repérer les fausses coupures

Gare aux faux billets de 20 et 50 euros en Auvergne Rhône-Alpes (image d'archive) / © MAXPPP
Gare aux faux billets de 20 et 50 euros en Auvergne Rhône-Alpes (image d'archive) / © MAXPPP

Depuis quelques semaines, des commerçants de la région lyonnaise sont victimes d’usages de faux billets. Il s'agit de fausses coupures de 20 et 50 euros qui circuleraient. 

Par Dolores Mazzola



Les gendarmes du Rhône alertent et donnent des conseils pour repérer les fausses coupures...

Ainsi, les gendarmes recommandent de vérifier la valeur indiquée à la surface du billet, les changements de couleurs du billet par inclinaison (sur les nouveaux billets de 5, 10, 20 et 50 €, on voit apparaître un portrait de la princesse Europe, la valeur du billet et le motif principal par effet d'hologramme), le relief du billet (exit les billets à la surface trop lisse), le fil de sécurité ( ce fil de sécurité incorporé au papier n’apparaît jamais de manière claire. dans le cas contraire, c'est un faux), la texture du papier ( le papier doit être ferme et craquant) ...

Il existe aussi des moyens techniques pour vérifier qu'il s'agit d'un billet authentique ou d'un faux : des stylos dont l'encre met en évidence le faux papier, des détecteurs à lumière blanche permettant de vérifier les filigranes, des détecteurs à lumière UV, des machines automatiques émettant un signal sonore en cas de contrefaçon. 

La mairie de Rive-de-Gier, dans la Loire, n'a pas hésité à relayer l'information et les conseils de la gendarmerie sur sa page facebook. "Au vu de notre proximité avec ce département, les commerçants de Rive de Gier peuvent être touchés par l'usage de cette fausse monnaie," prévient la municipalité ligérienne.

Que faire si vous êtes en possession d'un faux billet ?

Vous devez apporter la fausse coupure de monnaie à la Banque de France, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Malheureusement, vous ne recevrez pas de billet authentique en contrepartie, précisent les gendarmes. Ils rappellent également que la peine encourue pour usage de fausse monnaie est lourde : trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Sur le même sujet

Enquêtes de Région : Agriculture, qu'allaient-ils faire dans ce métier galère ?

Les + Lus