Cet article date de plus de 4 ans

Gérard Collomb,"tombé à 4000 euros par mois", écharpé par les internautes

Gérard Collomb, pris par ses obligations officielles, a été sanctionné financièrement par le sénat pour son absentéisme. Il a ainsi vu ses revenus "tomber à 4000 euros pas mois". Une formule qui lui vaut de nombreuses moqueries sur internet ..    
© AFP
Gérard Collomb est plus qu'agaçé par le nouveau réglement du Sénat qui impose à ses membres d'être présents aux travaux en commission, aux votes solennels et aux questions d'actualité pour toucher des indemnités parlementaires.

Sanctionné pour son absentéisme, le sénateur-maire de Lyon a vu fondre ses revenus à 4000 euros par mois, ce qui a provoqué chez lui une certaine colère. Il aurait ainsi évoqué la baisse de ses revenus dans le cadre d'une conversation informelle avec des journalistes :  

Mes revenus sont plafonnés, je ne touche rien en tant que maire et président de la métropole, je suis donc tombé à 4000
euros par mois


Dans la discussion, Gérard Collomb évoque ses nombreuses obligations protocolaires et notamment un voyage officiel en Algérie qui l'a empêché de siéger au Sénat. Il explique, selon sa directrice de la communication, que "c'est un vrai cauchemar pour lui de faire coïncider ses agendas". Et il émet par la suite un commentaire désobligeant sur la fréquentation de la Haute assemblée : 

"Dans ces conditions, on n'aura bientôt plus comme sénateur que des mauvais ,des apparatchiks de partis et des retraités"

Questionné mardi matin sur la teneur exacte des propos tenus à cet instant précis, l'entourage de Gérard Collomb évoque des propos sortis de leur contexte. "C'est parti d'une discussion informelle avec des journalistes et tenue sur le ton de la plaisanterie. Gérard Collomb ne s'est pas plaint de son traitement. Il connaît trop le prix de l'argent. Il a dit que "c'était horrible" en rigolant"....

La mairie de Lyon confirme par ailleurs que Gérard Collomb est attaché à la présence des élus locaux à la haute assemblée et qu'il trouve de ce fait des effets pervers au nouveau réglement du sénat.    

Le propos fait néanmoins la joie des internautes qui ironisent volontiers sur la perte de pouvoir d'achat du sénateur-maire de Lyon :  

 

"Pas encore sur la paille, soyez rassurés!"
Dans un communiqué, le président du groupe d'opposition municipale "Les Républicains et apparentés" ironise sur les revenus cumulés de Gérard Collomb.

"Cumulard notoire, la somme des indemnités de ses 3 principaux mandats de Sénateur, Maire et Président de la Métropole pourrait atteindre plus de 18 700 € bruts* par mois. Le mécanisme de l’écrêtement l’empêche d’avoir une rémunération brute mensuelle supérieure à 8 321,65 €, le surplus étant reversé aux budgets de la Ville et de la Métropole.A ces indemnités, il faut rajouter sa retraite de l’Education nationale en tant qu’agrégé de Lettres classiques."

Il estime donc que Gérard Collomb est donc "bien au dessus des 4000 euros par mois et pas encore totalement sur la paille, que les lyonnais soient rassurés "  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique internet sorties et loisirs