Incendie de Lyon-Vaise : la piste d'une vengeance

Mardi, un incendie chez un couple de Lyon-Vaise a nécessité l'évacuation de 27 personnes, et l'hospitalisation de 3 blessés légers. A l'origine de ce fait-divers : une mise à feu volontaire devant la porte du logement. Et un lien possible avec le décès par arme à feu d'une jeune femme jeudi dernier.

Mardi matin, l'affaire avait de l'extérieur l'aspect d'un banal incendie : un logement situé au 4ème étage d'un immeuble d'habitation rue du 3 septembre 1944, une intervention pompier "classique" avec un bilan qui aurait pu être plus grave : 3 personnes, légèrement blessées, dirigées vers l'hôpital et 27 personnes évacuées.

Sauf que l'incendie éteint, les premiers éléments sont apparus comme troublants : le départ de feu se trouvait devant la porte du logement, et au moment du début du sinistre -entre deux et trois heures du matin-, du bruit a été entendu par le voisinage. 

Autre élément particulier : l'identité des occupants de l'appartement. Ils se révèlent être les parents de l'auteur d'un coup de feu mortel porté, la semaine dernière, contre une jeune mère famille à Vaise. 

L'homme avait été interpellé dans la foulée des faits rue Albert-Falsan, déclarant par que le tir était parti accidentellement. C'était le conjoint de la victime qui a finalement été mis en examen samedi et placé en détention.

Un tel enchaînement conduit donc à penser que les deux affaires sont intimement liées et la piste d'une vengeance probable.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité