Jeane Manson, victime d'un problème cardiaque, devrait sortir de l'hôpital vendredi

Hospitalisée à Lyon après avoir été victime mardi 7 mai d'une "crise cardiaque" à la Cour d'appel de Lyon, la chanteuse américaine Jeane Manson devrait sortir ce vendredi 10 mai.

La chanteuse Jeane Manson devrait sortir de l'hôpital ce vendredi 10 mai. "Elle sera ensuite transférée à Aurillac afin de poursuivre son traitement", a expliqué sa manageuse dans un communiqué. "Son pronostic vital n’est plus engagé. Tout a été pris à temps" a-t-elle ajouté. 

Jeane Manson, 73 ans, était dans un hôpital lyonnais depuis le mardi 7 mai, après avoir été victime d'une "crise cardiaque" dans l'enceinte de la Cour d'Appel de Lyon. 

Alors que son avocat s'apprêtait à prendre la parole pour sa plaidoirie, Jeane Manson a quitté précipitamment la salle d'audience dans la soirée, visiblement agitée. "Elle va rester hospitalisée quelques jours" a précisé son agent ce mercredi.  

L'ex-compagne de l'acteur Richard Berry comparaissait en appel dans le dossier pour diffamation qui l'oppose à la fille de ce dernier, Coline Berry-Rojtman, depuis plusieurs années. Dans un article publié par Le Monde en février 2021, Coline Berry-Rojtman avait révélé avoir subi des violences sexuelles alors qu'elle était mineure dans les années 1980 au domicile de son père, qui vivait alors avec Jeane Manson. Le couple aurait poussé la petite fille à participer à des "jeux sexuels".

"Je n'ai pas dormi depuis trois ans"

Portée devant la justice, l'affaire n'a cessé de connaître des rebondissements et le scandale déchire la famille depuis trois ans. L'enquête ouverte à Paris visant l'acteur accusé d'inceste par sa fille a d'abord été classée sans suite le 31 août 2022 pour cause de prescription. Mais de son côté, Jeane Manson a décidé de poursuivre son ex-belle-fille pour diffamation devant le tribunal d'Aurillac, dans le Cantal, où elle vit une partie de l'année.

En avril 2022, le tribunal avait condamné Coline Berry-Rojtman, désormais âgée de 46 ans, à 2 000 euros d'amende pour diffamation, 20 000 euros de dommages-intérêts, et 5 000 euros au titre de frais de justice. 

La Cour d'appel de Riom dans le Puy-de-Dôme, avait confirmé cette condamnation en décembre 2022. Puis, en décembre 2023, la Cour de cassation a annulé cet arrêt et renvoyé le dossier devant la Cour d'appel de Lyon.

Lors de l'audience de ce mardi, Jeane Manson a martelé son innocence. "Je ne suis pas une violeuse, pas une menteuse. Je suis une victime, je n'ai pas dormi depuis trois ans" a-t-elle notamment déclaré, avant de quitter le tribunal. 

De son côté, Coline Berry-Rojtman a maintenu sa position, en déclarant à la barre :  "C'est pour moi l'injustice la plus flagrante car je suis poursuivie pour avoir dénoncé les faits dont j'ai été victime".