Lyon : le déclassement de l'A6/A7 inquiète les communes périphériques

La transformation d'ici deux ans de l'axe A6/A7 en boulevard urbain au coeur de Lyon suscite l'inquiétude des communes périphériques. A Meyzieu, on redoute un nouveau report du trafic sur la rocade Est bien avant que les travaux d'aménagement ne soient programmés. 

Par Philippe Bette

Mardi 12 juin, la métropole de Lyon a présenté à Meyzieu son calendrier. Elle a expliqué comment elle va procéder au déclassement de l'A6 /A7 qui traverse Lyon pour transformer cet axe majeur en boulevard urbain d'ici deux ans.

Un chantier qui va nécessairement entraîner le report à la périphérie de tout le trafic de transit. Inquiétude, donc, des communes riveraines de la rocade Est qui redoutent la saturation.

La question cruciale porte sur la construction de l'anneau des Sciences, maintes fois annoncée, qui pourrait permettre de soulager la circulation déjà très dense sur cette rocade. Mais l'aménagement du contournement sud n'est pas prévu avant longtemps. C'est bien là l'inquiétude des communes de la périphérie lyonnaise qui redoutent de subir ce changement sans les aménagements routiers correpondants. 

               
  

Sur le même sujet

Interview de Pierre Murry, psychiatre.

Les + Lus