Lyon : une pétition pour sauver "le port de l'Occident"

L'architecte et urbaniste, Jean-Paul Dumontier a lancé une pétition pour sauver "Le port de l'Occident", un lieu situé en bord de Saône, à Lyon. Le port est situé quai Maréchal Joffre, à deux pas du pont autoroutier et du pont Kitchener. 

La pétition pour sauver le Port de l'Occident a déjà recueilli plus de 230 signatures. Ce port situé au coeur de Lyon est le "symbole de notre culture fluviale" indique l'auteur de la pétition. C'est là que Jean-Paul Dumontier a amarré sa péniche il y a près de 20 ans. Il décrit "une estacade solide et deux beaux bâtiments qui ont été construits en 1914 pour approvisionner la ville de Lyon en vin. Un ensemble très représentatif de l’architecture Art Moderne qui mérite d’être protégé et rénové." Dans la pétition, l'architecte en appelle même au président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, pour protéger ce lieu.

Difficile d'imaginer qu'il y a un siècle, les mariniers débarquaient les barriques de vins arrivés d'Algérie. Le petit port lyonnais n'est plus en activité depuis plus de 60 ans... il a décliné après guerre. 



Jean-Paul Dumontier déplore que ce site soit laissé à l'abandon et fermé au public. En effet, un arrêté municipal en interdit l'accès depuis avril 2017. Selon l'architecte, ce port fantôme est devenu une sorte de "Mur de Berlin" qui vient interrompre la promenade des bords de Saône qui s'étire de Rochetaillée à la Confluence.

Il n'y a jamais eu de vrai projet sur cette section de la promenade, déplore Jean-Paul Dumontier.

Alor quel avenir pour le Port ? Selon le propriétaire du site, Voies Navigables de France, il ne disparaîtra pas. VNF  attend dans les prochaines semaines les résultats d'une étude sur la rénovation de l'embarcadère.

©.3 Rhône-Alpes

 

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité