Lyon : sept personnes mises en examen pour violences racistes lors de la finale de la CAN

Publié le Mis à jour le

Lors de la finale de la Coupe d'Afrique de Nations, plusieurs personnes avaient été agressées à Lyon par un groupe d'individus. Armés de battes de base-ball, ces derniers avaient notamment brisé la vitre d'une voiture en insultant les occupants. Le motif raciste est retenu par le parquet de Lyon.

L'enquête aura duré près de 6 mois : dimanche 19 janvier, le parquet de Lyon a confirmé que sept personnes présumées proches de l'extrême droite lyonnaise ont été mises en examen pour des faits remontant au soir de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, c'était le 19 juillet 2019.

Ce soir-là, alors que les Algériens et les Sénégalais de Lyon retenaient leur souffle, avant la finale au Caire, plusieurs agressions à caractères racistes sont signalées.
 

Un couple avec enfant, entre autres, agressé

Un couple avec enfant originaire de Villefranche-sur-Saône était notamment violenté dans le 5e arrondissement par une bande d'une trentaine d'individus habillés en noir, portant des cagoules et armés de battes de baseball. Copieusement insultés à bord de leur véhicule, les victimes ont vu le pare brise de leur voiture éventré.

Âgés de 20 à 30 ans, les sept individus ont été arrêtés mercredi 15 janvier, puis mis en examen pour "violences à caractère raciste et placés". Le parquet a ouvert une information judiciaire des chefs de "participation à un groupement en vue de commettre des violences ou dégradations", "injures publiques à caractère racial et violences" et "dégradations commises à raison d'une nation, d'une ethnie ou d'une race".

Retour en images avec notre reportage du 20 juillet 2019, ci-dessous.
durée de la vidéo: 02 min 20
Archives : vague d'agressions racistes à Lyon

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité