Lyon : “Solidarité paysans” face à la détresse croissante des agriculteurs

30 % des exploitations agricoles de la région seraient en difficulté selon "Solidarité paysans"
30 % des exploitations agricoles de la région seraient en difficulté selon "Solidarité paysans"

"Solidarité paysans" tient aujourd'hui son deuxième congrès régional à Lyon dans un contexte toujours plus préoccupant. Son rôle, accompagner les agriculteurs en détresse et les aider à relancer leur activité. De nombreux exploitations sont en grande difficulté, notamment à cause de la sécheresse.

Par Philippe Bette

La sécheresse de l'an passé n'a rien arrangé. Et le constat aujourd'hui est celui d'une grande fragilité pour un grand nombre d'agriculteurs de la région. Selon "Solidarité paysans", le tiers des exploitations serait en situation difficile, voire en grande précarité. L'association, qui tient aujourd'hui son congrès régional à Lyon, a réalisé 525 accompagnements en 2018 pour permettre à des agriculteurs de relever la tête.

"C'est la première année que nous atteignons ce chiffre malheureusement , se désole Georges Volta, co-président de "Solidarité paysans", et toutes nos prévisions pour 2019 nous indiquent que ce chiffre va encore augmenter".

La raison, une exposition accrue aux aléas climatiques avec des rendements aléatoires et des problèmes de trésorerie : "Nous redoutons pour 2019 les conséquences de la sécheresse de 2018, du manque de production de fourrage, des productions très faibles en céréales qui vont avoir des répercussions en production de viande et en production de lait dès ce printemps" constate Georges Volta. 
 
"Solidarité paysans " et la crise agricole
La sécheresse de l'an passé n'a rien arrangé. Et le constat aujourd'hui est celui d'une grande fragilité pour un grand nombre d'agriculteurs de la région. Selon "Solidarité paysans", le tiers des exploitations serait en situation difficile, voire en grande précarité. L'association, qui tient aujourd'hui son congrès régional à Lyon, a réalisé 525 accompagnements en 2018 pour permettre à des agriculteurs de relever la tête. "C'est la première année que nous atteignons ce chiffre malheureusement , se désole Georges Volta, co-président de l'association "Solidarité paysans".

"Solidarité paysans" est un réseau d'entr'aide né en 1989 dans la Drôme et la Loire. C'est aujourd'hui une organisation nationale qui couvre 71 départements et qui apporte un soutien bénévole aux exploitations agricoles en crise. En Auvergne-Rhône-Alpes, elle compte six salariés qui fonctionnent en binôme. Leur mission, aider les agriculteurs à surmonter leurs difficultés professionnelles, sociales et familiales, rompre leur isolement  et leur redonner confiance. Cet accompagnement se double d'une expertise.


"Solidarités paysans" contribue à la réflexion sur la conduite de l'exploitation et guide l'agriculteurs sur les changements qui s'imposent. L'un des membres du binôme est un professionnel choisi pour son expérience dans le domaine concerné. Un soutien précieux. Selon l'organisation, 70 % des agriculteurs accompagnés sur la France entière ont maintenu leur exploitation. 

Le reportage de Jean Perrier et Chrsitian Conxicoeur : 
 
 

         

Sur le même sujet

Les + Lus