Lyon - Turin : La région contre-attaque avec un nouveau financement européen

Etienne Blanc estime qu'il fallait négocier directement avec la Commission européenne, sans passer par l'Etat, pour aller plus vite ...
Etienne Blanc estime qu'il fallait négocier directement avec la Commission européenne, sans passer par l'Etat, pour aller plus vite ...

La région contre attaque sur le dossier Lyon-Turin alors que le projet est très contesté par le mouvement 5 étoiles au pouvoir en Italie. Etienne Blanc, vice- président de la Région, annonce un nouveau financement européen à hauteur de 50% pour les travaux côté francais.     

Par Paul Satis édité par PhB

La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce avoir obtenu de l'Europe un nouveau financement pour les travaux concernant la partie francaise. Inquiète d’un possible abandon, elle assure aujourd’hui par la voix de son premier vice président Etienne Blanc (LR) que l’Union Européenne s'engageait à co-financer cette voie d’accès côté français à hauteur de 50%. Une annonce qui intervient alors que l'avenir de la liaison transnationale est suspendue à une décision italienne.

Le sujet fait l’objet d’une vif débat au sein de la coalition italienne au pouvoir. La Ligue du Nord est favorable au projet, tandis que le mouvement 5 étoiles souhaite l’abandonner, estimant qu’il s’agit d’un gaspillage d’argent public pour un projet non rentable.

Ce projet de liaison fret et TGV se découpe en trois parties : un tunnel de 57 kilomètres sous les alpes d’un coût de 8,6 milliards d’Euros qui fait l’objet d’un traité franco italien signé en 2015, et donc que l’Italie envisage de dénoncer, et les voies d’accès de part et d’autres du tunnel.

La région affirme aussi qu’elle va lancer des études pour un étalement du chantier et une réduction du coût prévu de 7.7 à 4 milliards d’euros.  L’Europe financerait donc 2 milliards, l’état 1 milliard et les collectivités locales,  un autre milliard.

Dans un tweet, le Rassemblement écologiste et solidaire du conseil régional réagit à la nouvelle en dénonçant une nouvelle fois "ce grand projet inutile": "Laurent Wauquiez et Etienne Blanc n'ont décidément rien compris aux revendications des gilets jaunes". 
 
     
Etienne Blanc annonce un co-financement européen pour la voie d'accès au Lyon-Turin
La région contre attaque sur le dossier Lyon-Turin alors que le projet est très contesté par le mouvement 5 étoiles au pouvoir en Italie. Etienne Blanc, vice- président de la Région, annonce un nouveau financement européen à hauteur de 50% pour les travaux côté francais.
 

France 3 consacrera sa prochaine émission "Dimanche en politique" du 24 février (11h30) au Lyon-Turin. Etienne Blanc, vice-président de la Région et Jean Charles Kohlhaas, porte-parole du Rassemblement Citoyen Ecologiste et solidaire au conseil régional seront les invités de Paul Satis.   

Sur le même sujet

Les + Lus