Lyon : Un homme de 23 ans tué dans une fusillade ce mercredi matin à Gerland

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K. avec AFP

Un algérien de 23 ans a été tué et 3 autres hommes blessés lors d'une fusillade survenue tôt ce mercredi 11 mai à Lyon. Une enquête est ouverte. La police a bouclé le périmètre, des relevés sur les lieux sont en cours.

Une fusillade a eu lieu ce matin peu avant 6h, à proximité du métro Jean Jaurès dans le 7e arrondissement de Lyon. Un homme de 23 ans, connus des services de police a été tué et 3 autres sont blessés. Ils étaient à bord d'une voiture qui a été criblée de balles.

Les tirs ont eu lieu au niveau de l’angle de la rue Jean Vallier et de l’avenue Jean Jaurès.



La police judiciaire est chargée de l'enquête, le secteur a été bouclé par les forces de l’ordre, des relevés sont en cours. 

Les premiers éléments collectés permettent d'indiquer que c’est une arme de type AK 47 qui aurait été utilisée. 

Les suspects ont pris la fuite et sont activement recherchés. 

La voiture des tireurs retrouvée

Selon les premiers témoignages, les assaillants roulaient à bord d'une Renault Mégane. Toutefois, on apprend ce samedi 14 mai qu'il s'agissait d'un Citroën C5 Aircross. 

Une voiture de ce modèle a été retrouvée brûlée à Saint-Fons, au sud de Lyon, vers 6h20, soit une demi-heure après la fusillade. Il a été dérobé à Saint-Etienne (Loire) le 7 mai. Le lien entre ce véhicule et le meurtre aurait été établi selon des information du Progrès.

2e fusillade à Gerland cette année

C'est la deuxième fusillade qui a lieu à Gerland depuis le début de l'année.

Le 31 mars dernier, rue Pierre-Semard, un homme avait été touché par plusieurs balles.

Les tireurs avaient pris la fuite en voiture. Le véhicule avait été retrouvé brulé rue de Surville. 

A Gerland, les habitants sont de moins en moins rassurés. Une riveraine témoigne "J’ai entendu des cris, ma voisine aussi est sortie. On a cru que c’était quelqu’un qui rentrait après avoir festoyé et puis ça a duré un moment, ça nous a inquiété.

La mère de famille poursuit, "C’est vrai que le quartier est assez vivant, on a souvent des gens alcoolisés. Les cris, c’était un hurlement, on a alors pensé que c’était une dame qui se faisait agresser."

Une autre habitante atteste, "Ça m’a réveillée, j’étais encore en sommeil quand j’ai entendu une voiture qui démarrait en trombe. Le problème, c’est que des voitures en trombe à Gerland, c’est tous les jours donc ça ne m’a pas inquiété plus que ça!"

Dans un demi-sourire, elle évoque les trafics notamment de drogue, qui ont cours dans le quartier. 

Le maire de la ville, Gregory Doucet, a tenu à réagir. Il condamne ces actes. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité