Retraites et 49.3 : nouvel appel à la "manifestation sauvage" ce vendredi soir à Lyon

Quatre personnes ont été interpellées suite à la manifestation spontanée qui s'est élancée place des Terreaux à Lyon jeudi 16 mars au soir. La mairie centrale et du mobilier urbain ont été dégradés. "Lyon aux sauvages" appelle à un acte 2 ce vendredi soir.

17 mars, Lyon aux sauvages, acte 2. Le message est lancé ce vendredi sur les réseaux sociaux pour une nouvelle manifestation en soirée à Lyon. "Ce vendredi, retrouvons-nous une nouvelle fois massivement et radicalement dans les rues de Lyon pour refuser le passage en force de Macron", peut-on lire dans cet appel à la mobilisation. Rendez-vous est donné à 19h30, place des Jacobins.

Grève à l'opéra de Lyon

Une assemblée générale a réuni, ce vendredi après-midi, une centaine de personnels de l'opéra de Lyon. Un piquet de grève a été voté. L'ensemble des représentations prévues ce vendredi et ce week-end sont annulées.

Un rassemblement est prévu à 19h, devant l'entrée principal de l'opéra de Lyon.

Retour sur l'acte 1

La colère de beaucoup de jeunes s'est exprimée, ce jeudi 16 mars au soir à Lyon, après que le gouvernement ait joué la carte du 49.3 pour imposer sa réforme des retraites. Ils étaient 3000 à se réunir place des Terreaux après un premier rassemblement des syndicats aux abords de la préfecture.

Scandant "Macron démission", "anticapitaliste", "Lyon, Lyon antifa" ou encore "tout le monde déteste la police", cette manifestation girouette a défilé en presqu'île au gré du vent et des nuages de gaz lacrymogènes qu'il transportait. Un CRS s'en amuse, "on va les faire tourner en rond jusqu'à ce qu'ils s'épuisent".

Feux et dégradations

Les pompiers du Rhône sont intervenus sur une vingtaine de feux, principalement de poubelles, sur la voie publique. Des tirs de mortier ont également été tirés en direction des forces de l'ordre. D'autres dégradations sont à déplorer, notamment à l'Hôtel de ville où des vitres ont été brisées et la façade taguée. Dans les rues, des containers à verre ou du matériel de chantier ont servi de barricades. Des abribus et mobiliers publicitaires brisés.

Incendie à la sous-préfecture de Die

Dans la Drôme, la porte d'entrée de la sous-préfecture de Die a été incendiée jeudi soir vers 22h50. Les pompiers ont éteint rapidement ce feu et une enquête est en cours pour en déterminer les circonstances.

Incendie à Die by Aude Henry

Blocage des écluses de Reventin Vaugris et Bollène

Du côté de la Compagnie nationale du Rhône (CNR), une grève reconductible a été votée. Les écluses de Bollène, au sud de Montélimar, et celle de Reventin Vaugris au sud de Vienne sont bloquées, empêchant tout circulation sur le Rhône entre ces deux villes, et empêchant les livraisons en provenance de la mer Méditerranée vers la vallée de la chimie et le port Edouard Herriot à Lyon.

Grève pour les épreuves du bac

Ce vendredi 17 mars à Lyon et Saint-Etienne, différentes organisations vont discuter des suites à donner à ce mouvement de protestation. Des assemblées générales étaient programmées à midi à Saint-Etienne et 14 heures à Lyon.

Les épreuves de spécialités du baccalauréat, prévues les 20 et 21 mars sont-elles menacées ? "Les personnels mobilisés du lycée Robert Doisneau de Vaulx-en-Velin ont voté la grève le lundi 20 et mardi 21 mars. Nous avons décidé de ne pas assurer les surveillances prévues ces deux journées", est-il annoncé dans un communiqué daté de ce vendredi.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité