Medhi Kerkouche, invité de la Maison de la Danse de Lyon pour la première édition du 8ᵉ Festival

Avec la création "Portrait", à voir à la Maison de la Danse de Lyon, le chorégraphe Medhi Kerkouche explore avec les rapports intrafamiliaux. Une programmation en ouverture du 8ᵉ Festival.

"Portrait" interroge les relations familiales et amicales. Le spectacle à voir sur la scène de la Maison de la Danse de Lyon raconte "ces rapports entre des gens qui ne se sont pas choisis, mais qui apprennent à composer ensemble". Cette création est signée par le chorégraphe Medhi Kerkouche.

durée de la vidéo : 00h00mn33s
Que raconte "Portrait", photo de famille chorégraphique, à la croisée de toutes les danses ? ©France Télévisions

"Langage commun"

Medhi Kerkouche est tour à tour chorégraphe, danseur et metteur en scène. Amoureux des shows télévisés, il travaille chorégraphie pour les stars de la pop culture. Il a monté sa compagnie avec une volonté : celle de rassembler. Jazz, danse contemporaine, cabaret, cirque ou encore break dance... dans la compagnie de Medhi Kerkouche se croisent tous types de danseurs.

"J'ai toujours été attaché à travailler avec des artistes venus de pleins d'univers différents. C'est aussi riche que le monde l'est (...). Mon travail de chorégraphe, c'est de trouver le langage commun à toutes ces personnes qui n'ont aucun rapport entre elles", explique Medhi Kerkouche.

Une démarche appréciée par les danseurs. "Ce qui me plaît dans ce spectacle, c'est qu'on peut vraiment exister en tant que personne. Il y a de grosses parts d'improvisation et chaque soir est différent. C'est la demande de Medhi, c'est de trouver notre personnalité dans notre gestuelle et dans ce qu'on raconte, dans nos intentions", assure Sacha Néel, l'une des interprètes de "Portrait".

Danse et partage

Si Medhi Kerkouche a accepté l'invitation de la Maison de la Danse de Lyon, c'est avant tout parce que le 8ᵉ Festival est un moment de partage et de rencontres. "Le premier jour de ce festival, on est allé à la rencontre des publics qui n'ont pas l'habitude d'aller à la Maison de la Danse. On est allé donner ce que j'appelle "la Méthode", c'est-à-dire un cours de danse amplifié, et pas un cours traditionnel de danse". Pour cet atelier participatif, la rencontre entre chorégraphe, danseurs et publics a eu lieu dans l'espace public, à la Halle du marché des États-Unis.

Ce qui me touche énormément, c'est de réussir à réunir au même endroit des gens qui ne seraient jamais venus mettre les pieds au théâtre.

Medhi Kerkouche

Chorégraphe

La présence du chorégraphe à la Maison de la Danse de Lyon est une première. "J'espère que ce ne sera pas la dernière", a-t-il confié avec humour, en guise de conclusion.

"Le 8ᵉ Festival est un temps fort de la Maison de la Danse, une institution internationale, mais aussi ancrée dans le 8ᵉ arrondissement (de Lyon)", explique Tiago Guedes, Directeur de la Maison de la Danse.

Durant ce festival, la Maison de la Danse propose aussi nombre d'événements gratuits, éventails des propositions de cette institution culturelle. Objectif : renforcer ses liens avec tout un quartier, celui du 8ᵉ arrondissement de Lyon.

Avec A.Calvo et M.Redortier

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité