Des mesures de restrictions sont mises en place à Lyon et dans le Rhône à cause d'une alerte sécheresse

L'alerte sécheresse est déclarée pour toute la Métropole de Lyon et le département du Rhône, depuis le vendredi 5 avril. Photo d'illustration. / © CCommon / Jorge Barrios
L'alerte sécheresse est déclarée pour toute la Métropole de Lyon et le département du Rhône, depuis le vendredi 5 avril. Photo d'illustration. / © CCommon / Jorge Barrios

L'alerte sécheresse est déclarée pour les nappes d’eaux souterraines dans le département du Rhône et la Métropole de Lyon. Concrètement, des mesures de restrictions s'imposent pour les professionels comme les particuliers.

Par Renaud Gardette

Dansun communiqué la Préfecture du Rhône précise que les nappes d’eaux souterraines sont placées en situation d’alerte sécheresse vendredi 5 avril.

Cette décision vient renforcer les mesures de vigilance prises par l’arrêté du 1er mars 2019, du fait d’une baisse continue du niveau des nappes.

Le déficit pluviométrique, observé depuis près de quatre ans, n’a pas permis la recharge des nappes d’eaux souterraines, dont les niveaux restent très bas pour la saison. Les pluies du début de l’année 2019 n’ont pas suffi à rétablir une situation normale. Pour faire face à cette situation de déficit, des mesures de restriction d’usage de l’eau s’imposent sur l’Est lyonnais, le bassin du Garon et sur le secteur concerné par la nappe profonde de la Saône.
  • Pour les usages professionnels, y compris agricole, une réduction de 25 % des prélèvements dans le milieu doit être mise en oeuvre.
  • Pour les usages domestiques et d’agrément, les mesures de restriction s’appliquent quelle que soit l’origine de l’eau.
  •  
Pour les particuliers, l'arrosage des pelouses n'est permise qu'entre 20h et 8h sauf pour le potager. Le lavage des véhicules est interdit, sauf en station.
 
Les détails des mesures pour les particuliers
Les détails des mesures pour les particuliers

En l’absence de pluies significatives au cours des prochaines semaines, des mesures complémentaires de restriction et d’interdiction des usages de l’eau pourront être prises sur ces zones du département du Rhône et de la Métropole de Lyon. La situation de vigilance prise le 1er mars pour les eaux superficielles demeure inchangée.

L’intégralité de l’arrêté fixant les mesures de restriction ainsi que la liste des communes concernées sont disponibles sur le site des services de l’État dans le Rhône.
 

Sur le même sujet

Le "délit de solidarité" en appel à Grenoble

Les + Lus