Monaco retrouve l'inspiration contre Lyon ( 2-0)

Balle très disputée entre Tousart, Falcao et Denoyer / © Stéphane Guiochon
Balle très disputée entre Tousart, Falcao et Denoyer / © Stéphane Guiochon

Lyon est tombé de haut en perdant logiquement à Monaco (2-0) et pointe désormais à plusieurs longueurs de Lille (2e) dans la course à la qualification
directe pour la Ligue des champions. L'OL voit désormais sa 3e place menacée par Saint-Etienne et Marseille.  

Par Philippe Bette

Tout est allé de travers pour l'OL, à l'image de sa star Memphis Depay, dans une mauvaise passe. L'entraîneur Bruno Genesio a bien tenté de le réanimer en le laissant sur le banc au coup d'envoi. Mais une fois sur le terrain, le Néerlandais a été transparent, et a même raté un penalty (71e)... Pis, les Lyonnais ont perdu sur blessure Marçal et Martin Terrier lors de la première période. Inquiétant.

Le huitième de finale de C1 contre Barcelone (0-0), mardi, a certainement pesé sur une équipe lyonnaise, privée non seulement de son capitaine Nabil Fekir, resté entre Rhône et Saône pour soigner une béquille, mais également d'un Memphis Depay, en difficulté actuellement et remplaçant à Louis II.

Même s'il lui avait apporté sa confiance en conférence de presse d'avant-match, Bruno Genesio a donc décidé de faire sans lui. Lorsque la star néerlandaise est entrée en jeu, à la 40e, en remplacement de Terrier blessé, il était trop tard. Un très bon Monaco menait déjà 2-0 et le Néerlandais a vu
Danijel Subasic arrêter son penalty (71e).

D'entrée, Tousart est bousculé, Aouar et Ndombélé, dépassés dans l'impact physique. Monaco pousse par ses latéraux. Un centre de Sidibé est
repris en ciseau retourné par Falcao (9e). Un autre de Ballo Touré est malicieusement récupéré par Gelson Martin.

Le Portugais volant de Monaco devance facilement Ferland Mendy, tourne autour du ballon et marque superbement d'un geste rapide et furtif
(1-0, 18e).  Monaco ne recule pas. Cette fois-ci, Rony Lopes réussit son pressing sur Léo Dubois. En vitesse pure, le Portugais dépose le latéral puis
Marcelo, avant de glisser le ballon sur le côté gauche d'Anthony Lopes (2-0, 26e), un but magnifique. 

Sur le même sujet

Les + Lus