Monts du Lyonnais : zoom sur "les anges gardiens bleus" du Tour de France

Publié le Mis à jour le

Ce samedi 12 septembre, l'actualité du Tour de France, c'est l'étape 194 kilomètres entre Clermont-Ferrand et Lyon, via la Loire et les Monts du Lyonnais. Une 14e étape de la Grande Boucle très attendue par les amoureux de la petite reine et sécurisée par les gendarmes... 

Le Tour de France signe son grand retour à Lyon. Lors de cette 14e étape, les coureurs arriveront de Clermont-Ferrand via le col du Béal, dans la Loire, pour rejoindre Lyon en passant par les communes des monts du Lyonnais : Grézieu-le-Marché, Aveize, Yzeron ou encore Vaugneray. L'arrivée à Lyon se déroule en plein centre-ville. Auparavant, les coureurs passent également par Tassin ou Craponne, dans l'ouest de la Métropole. 

Mais avant de s'attaquer aux Monts du Lyonnais, les coureurs passent par les terres ligériennes: gendarmes des groupements du Rhône et de la Loire travaillent main dans la main.

Les "anges gardiens bleus" du Tour

Dans le département du Rhône, ce sont les gendarmes qui veillent à la sécurité du Tour de France tout au long du parcours. Les militaires sont présents pour sécuriser les 43 kilomètres de ce parcours qui serpente dans les Monts du Lyonnais. Une surveillance de rigueur jusqu'à la dernière minute pour éviter le moindre incident. Même des tags, inscrits sur le bitume par des gilets jaunes, sont recouverts par de la peinture noire avant le passage de la caravane et du peloton. 

Dans les rangs des gendarmes, les réservistes ont été largement mis à contribution pour cette journée spéciale. Au total, ce sont 65 réservistes "volontaires, engagés et de bonne humeur" qui sont venus prêter main forte aux 215 gendarmes du Rhône mobilisés pour cet événement sportif. Certains n'en sont pas à leur première mission sur le Tour de France.

A une heure du passage de la caravane, les gendarmes ferment la circulation sur la route du Tour. Quant aux réservistes, ils sont postés sur des points stratégiques du parcours, notamment entre Yzeron et Grézieu-le-Marché. A l'approche de Lyon, dans le secteur de Tassin, c'est la police qui prend le relais des gendarmes.

Rencontres insolites ...


Le Tour de France est aussi synonyme de liesse populaire, de véhicules improbables et de rencontres insolites. Aujourd'hui, les gendarmes du Rhône ont fait la connaissance de l’Allemand Dieter Senft, alias El Diablo. Ce passionné de cyclisme a revêtu son costume de diable et son bonnet à cornes. Cette mascotte qui sautille sur les routes du Tour depuis 1993, arborant trident et masque anti-covid pour cette édition 2020, a même reçu l'écusson des gendarmes du Rhône. 
Dans les petites communes du Rhône, le passage de la Caravane et des coureurs était très attendus. Le public a fait le déplacement... le masque était de rigueur. Dimanche, les coureurs quittent Lyon pour se rendre au Grand Colombier, les gendarmes seront une fois encore mobilisés. 


Le reportage de V. Cooke et T.Swidersky
durée de la vidéo: 02 min 08
Rhône : les "Anges gardiens bleus" du Tour de France ©France 3 RA