• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le mouvement des lycéens s'enflamme dans la Métropole de Lyon

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène devant le lycée Jean-Paul Sartre de Bron - lundi 3 décembre 2018 / © D. Pajonk
Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène devant le lycée Jean-Paul Sartre de Bron - lundi 3 décembre 2018 / © D. Pajonk

Barricades, poubelles en feu : plusieurs tentatives de blocage sont recensées ce lundi 3 décembre devant des lycées de la Métropole de Lyon. Mobilisation à Bron, Saint-Genis-Laval, Villeurbanne. Ssur les réseaux sociaux, des photos témoignent d'une situation tendue devant le lycée de La Martinière.

Par Aude Henry

Lundi 3 décembre, aux alentours de 9 heures, plusieurs messages postés sur les réseaux sociaux font état d'une situation quelque peu tendue devant le lycée de La Martinière, dans le 8ème arrondissement de Lyon. Photos à l'appui, ces messages témoignent d'incendie de barricades ou de poubelles, et de jeunes bloquant les rues adjacentes.
 

Autre mobilisation lycéenne : au lycée Jean-Paul Sartre, à Bron, où plusieurs centaines de lycéens ont empêché les entrées et les sorties de l’établissement. Des personnes étrangères au lycée se seraient greffés au mouvement, s'attaquant à la station de tramway y cassant les parois en verre, et allumant des feux de poubelle.
Selon nos informations, une trentaine de policiers étaient sur place. Des lacrymogènes auraient été utilisés pour disperser les élèves.
Le mouvement des lycéens s'enflamme dans la Métropole de Lyon... Lycée JP.Sartre (Bron) / © S.Adam
Le mouvement des lycéens s'enflamme dans la Métropole de Lyon... Lycée JP.Sartre (Bron) / © S.Adam


À Villeurbanne, le lycée Frédéric Faÿs est également le théâtre de manifestation. Des exactions auraient également été commises par des personnes étrangères à l’établissement. Alors que des élèves tentaient de bloquer l’entrée du lycée, certains individus en ont profité pour vider des bidons d’essence sur du matériel de chantier et des sièges en plastique. Les sapeurs-pompiers sont intervenus pour éteindre les départs de feu. Des policiers étaient encore sur place vers 11 heures ce lundi matin.

 

Sur le même sujet

J.Gamblin et N.Tavernier, invités du 12/13 Rhône-Alpes 3/12/18

Les + Lus