Municipales 2020 : le RN dévoile ses candidats pour la Métropole de Lyon

Andréa Kotarac, ex-insoumis, candidat RN à la présidence de la Métropole, au côté d'Agnès Marion, candidate RN dans la circonscription Lyon Sud-Est / © Vincent Diguat, France 3 Rhône Alpes
Andréa Kotarac, ex-insoumis, candidat RN à la présidence de la Métropole, au côté d'Agnès Marion, candidate RN dans la circonscription Lyon Sud-Est / © Vincent Diguat, France 3 Rhône Alpes

L'ancien insoumis Andréa Kotarac a été investi tête de liste du Rassemblement National pour la Métropole de Lyon. Un coup politique et un coup de jeune puisque la moitié des 14 candidats dans les circonscriptions n'a pas 40 ans. 

Par Christian Conxicoeur

Côte à côte, l'ex-insoumis Andréa Kotarac et la RN "historique" Agnès Marion. Le ton est donné pour cette conférence de presse censée lancer la campagne du Rassemblement national pour les élections métropolitaines. Car ce mardi 7 janvier, c'est bien un coup de jeune que le parti entend donner à sa liste.

De fait, sur 14 candidats dans les différentes circonscriptions de la métropole, 7 ont moins de 40 ans : Damien Monchau, 33 ans (circonscription Porte du Sud - Vénissieux, Solaize, Feyzin, Saint-Fons, Corbas-), Jean Perrot, 28 ans (Lyon Centre -1er, 2eme, 4e arrondissement) et bien sûr Andréa Kotarac, 30 ans (Rhône Amont - Vaulx-en-Velin, Jonage, Décines, Meyzieu).

Du côté des engagements de campagne, outre le soutien à l'anneau des sciences, le contournement routier ouest lyonnais, le RN insiste sur ses marqueurs que sont la lutte contre l'insécurité, le communautarisme et l'islamisme. Et de proposer un fond de 50 millions d'euros dédié à l'équipement des polices municipales.

Pas de volet concernant l'écologie en revanche, les propositions sont remises à plus tard. 

Sur le même sujet

Les + Lus