"On est présentes, on a notre place !", une exposition photo des femmes du club de football de La Duchère à Lyon

Le club féminin de La Duchère de Lyon fête ses 60 ans cette année. Un anniversaire célébré avec une exposition photo appelée "We can do it" ("On peut le faire" en français) qui met en valeur 22 footballeuses du club et leurs encadrantes. Elle est visible jusqu'à la fin du mois de mars.

Autour de l'enceinte extérieure du stade Balmont de La Duchère près de Lyon, des portraits de footballeuses se dressent. Vêtues de rouge, sur fond noir, les 22 joueuses des sections U18 et seniors club semblent "dominer" l'entrée.  

"Cela montre qu'on est présentes, on est là, en plus c'est le stade des garçons.", sourit Anissa Mecheri, capitaine des seniors du club de La Duchère.

"C'est une très bonne chose, d'abord pour l'image du foot féminin, pour motiver les filles, et pour mettre en avant la diversité de nos profils, de nos couleurs de peau et de nos physiques.", se réjouit Anissa Mecheri qui se dit fière du club et de son équipe.

"Ces images sont encourageantes. On est courageuses, fortes et persévérantes, je pense que cela ressort dans nos photos.", explique Sarah Harbach, pour qui la séance reste un excellent souvenir.

"On ne parle pas assez du foot féminin, alors qu'on a tout autant notre place dans le club !", ajoute la jeune joueuse.

Comme Anissa et Sarah, 108 autres joueuses sont licenciées dans le club. De 6 à 23 ans, elles représentent 20% des licenciés de La Duchère.

Trouver sa place

Ces portraits plus grands que nature ont été réalisés en studio par le photographe Pascal Michalon, sur une initiative de Jean-Christophe Vincent, président du club.

Si certaines avec déjà une aptitude à prendre la pause, pour d'autres, la séance photo s'est révélée plus complexe. "Certaines étaient moins à l'aise avec leur physique, avaient plus de mal à jouer avec l'objectif donc je les ai aidées avec leur placement. Il fallait prendre une pause qui leur corresponde.", précise le photographe.

Les joueuses adoptent des poses variées et réfléchies : jeux avec le ballon, doigts qui pointent le logo du club ou encore une main sur la bouche et le doigt sur la tempe, un signe en soutien aux victimes du conflit armé dans l'est de la République démocratique du Congo.

L'installation a été pensée pour produire "un effet de cohésion d'équipe" : "Je voulais montrer que ces femmes sont diverses dans leurs identités mais qu'elles appartiennent à la même équipe. Elles ont leur place dans le football et dans le monde."

Un enjeu social

La Duchère a créé sa première formation féminine en 2010. Depuis, l'équipe dirigeante a pris le football féminin au sérieux. Son comité de direction est d'ailleurs paritaire, les six femmes ont elles aussi été immortalisées par l'objectif de Pascal Michalon.

Depuis 2021, le club a organisé une série d'actions de promotion de ses sections féminines. Des stages sportifs 100% féminins ont été menés en 2021, auparavant dédiés aux garçons. Le club rhodanien s'est aussi illustré l'année dernière avec une campagne de sensibilisation sur les règles dans le sport, "un sujet souvent tabou et susceptible d’inhiber la pratique sportive, par méconnaissance ou par pudeur".

"On voulait parler des règles dans le milieu du sport, on a sensibilisé les éducateurs, les licenciées filles U13 jusqu'aux seniors.", confirme Soundès Boudjay, directrice adjointe du club. Des initiatives qui dépassent le cadre sportif. "Qui dit quartier prioritaire, dit une place de la femme complexe où celle-ci doit parfois plus s'imposer dans l'espace public et se libérer."

Ce n'est pas forcément le rôle d'un club de foot mais nous voulons participer à l'émancipation des femmes. Nous avons un rôle social à jouer.

Soundès Boujday

directrice adjointe du club de La Duchère

Résultat, les jeunes femmes sont "plus matures, plus ouvertes" et osent s'exprimer en public, selon la dirigeante, arrivée en 2021.

Plus de femmes dans le foot

Selon les chiffres de la Fédération française de football (FFF), publiés ce 8 mars, les femmes n'auraient "jamais autant pratiqué" le ballon rond. La FFF compte au 7 mars 2024, 247 160 licences féminines, un record et un chiffre en augmentation de 12 % par rapport à l'année dernière à la même époque.

Par catégorie, le football féminin compte "+ 12,4 % de pratiquantes, + 9,6 % de dirigeantes et +13,3 % d'arbitres" précise l'instance.

En octobre 2023, le président de la FFF Philippe Diallo avait annoncé vouloir doubler ce chiffre en cinq ans et faire passer le nombre de licenciées féminines, jusqu'à 500 000.

L'exposition We can do it de Pascal Michalon est visible du 8 au 28 mars au stade de la Duchère-Balmont, Lyon 9e.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité