"On va bousiller notre environnement" : ces riverains ne veulent pas du téléphérique dans l'ouest lyonnais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bérengère Bourgeot
Réunis en collectif touche pas mon ciel, des riverains manifestent leur opposition à ce projet
Réunis en collectif touche pas mon ciel, des riverains manifestent leur opposition à ce projet © FTV

Des habitants de Sainte Foy Lès Lyon opposés au projet de téléphérique se sont mobilisés ce samedi 16 octobre. Le collectif "Touche pas mon ciel" dénonce un projet aberrant et souhaite dialoguer avec la Métropole de Lyon.

Dans l'ouest lyonnais, le projet du Sytral de construire à l'horizon 2025 un téléphérique entre Francheville et Lyon en passant par Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière n'en finit pas de faire polémique. Alors qu'une grande concertation publique est prévue à partir du 15 novembre 2021 pour trois mois, les opposants au projet continuent de se mobiliser. 

Pour la 3e fois en 3 mois, environ cinquante riverains se sont rassemblés ce samedi 16 octobre sur un rond-point…là où une station du futur télécabine pourrait prendre place. 

Le collectif "Touche pas mon ciel", est vent debout contre ce projet. Alain Bavozet dénonce un projet aberrant :"les gens qui ont choisi d'habiter Francheville, Sainte Foy ou La Mulatière ont fait le choix d'habiter le balcon vert de Métropole. On va bousiller notre environnement protégé pour mettre des pylones de 50 mètres de haut voire bien plus et faire passer des télécabines toutes les 20 secondes. C'est inadmisible.

Au-delà de l’aberration écologique, les opposants dénoncent aussi un projet inadapté face au projet initial de métro. Le téléphérique serait selon eux couteux et sous-dimensionné en termes de trafic voyageurs : "on pense que c'est un projet qui ne permettra pas d'être une alternative réelle à la voiture. il faut réfléchir à d'autres alternatives." Florence Gourat, riveraine, se défend d'être dans un débat politique "nous ne sommes pas contre les écologistes, nous sommes avec eux. Nous sommes dans une posture constructive de dialogue."

En attendant le dialogue qui devrait commencer le 15 novembre pour une durée de trois mois, le collectif regroupe 1500 adhérents et a recueilli 7500 signatures pour la pétition contre le téléphérique. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.