Pollution : la circulation différenciée reconduite vendredi à Lyon et dans le nord-Isère

La circulation différenciée reconduite vendredi 5 juillet à Lyon et dans le nord-Isère à cause d'une pollution à l'ozone. Photo d'archive. / © Y. Kuzy / France 3 Rhône-Alpes
La circulation différenciée reconduite vendredi 5 juillet à Lyon et dans le nord-Isère à cause d'une pollution à l'ozone. Photo d'archive. / © Y. Kuzy / France 3 Rhône-Alpes

La circulation différenciée est reconduite vendredi 5 juillet à Lyon et dans le nord-Isère à cause d'une nouvelle pollution à l'ozone. Seuls les véhicules disposant de vignettes de classe 0 à 3 pourront circuler.

Par Renaud Gardette

Vendredi 5 juillet, la circulation différenciée sera à nouveau mise en place par les autorités, pour lutter contre la pollution à l'ozone, à partir de 5h00 du matin.

Dans un communiqué la Préfecture précise : "Le seuil d’information-recommandation étant franchi, après consultation des élus concernés, et pour répondre de manière spécifique à cet épisode et réduire les émissions de polluants, Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a décidé de prendre un arrêté instituant une liste de mesures d’urgence."
 
  • La circulation différenciée est instaurée. Les véhicules autorisés à circuler au sein du périmètre ci-après sont les véhicules affichant une vignette Crit’Air de classe 0 à 3
  • Le périmètre d’application est constitué par les voiries situées à l’intérieur des communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire, hormis les grands axes autoroutiers (périphérique, A7, A6, tunnel sous Fourvière).


Les départs en vacances ne sont pas concernés


Le préfet rappelle que les mesures prises sont fondées sur "la nécessité de rétablir rapidement un air de qualité pour la sécurité sanitaire de tous. Ces restrictions de circulation peuvent néanmoins engendrer des difficultés lors de ce premier week-end des vacances scolaires", c’est pourquoi "les automobilistes souhaitant quitter Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire seront autorisés à le faire".
 

Les autres exceptions


Ne sont pas concernés: les véhicules des salariés dont les heures de prise et de fin de service ne sont pas couvertes par le fonctionnement des transports en commun (sous réserve d’une attestation journalière signée de l’employeur indiquant les horaires décalés), ainsi que les véhicules effectuant des livraisons de denrées périssables et les véhicules frigorifiques.

Les automobilistes n’ayant pas encore acquis leur vignette Crit’air peuvent effectuer leurs démarches en ligne. Un récépissé leur sera immédiatement délivré et pourra être présenté en cas de contrôle. Un abaissement temporaire de la vitesse de 10 à 20 km/h est instauré sur tous les axes routiers du département. Les compétitions mécaniques sont interdites. Pour les particuliers, la pratique du brûlage des déchets est totalement interdite, et les feux d’artifice interdits. Ces mesures prennent effet à partir de ce jeudi, à 17h00, et pourront être prolongées samedi 6 juillet.

Des relevés de la qualité de l’air seront effectués vendredi 5 juillet à la mi-journée. Si la concentration en ozone le justifie ces mesures pourront se poursuivre samedi 6 juillet.


Le Tick'Air reconduit lui aussi


Le réseau de bus lyonnais TCL déploie à nouveau un dispositif de prévention "afin de favoriser les déplacements en transports en commun et accompagner les mesures de la Préfecture." Le Tick’Air sera disponible tout au long de l’épisode de pic de pollution et permet de voyager toute la journée sur l’ensemble du réseau au prix de 3€. En vente à partir de vendredi 5 juillet dans les distributeurs TCL et les agences commerciales, il sera également disponible à bord des bus.

 

Sur le même sujet

Rassemblement enseignants à Vaulx-en-Velin

Les + Lus