Propreté des berges : des lycéens fédèrent 300 personnes pour la "dépollution de Lyon"

Révoltés par les photos des détritus jonchant les berges du Rhône le dernier week-end de mai, trois lycéens ont lancé l'idée d'un groupe de bénévolat pour mener des opérations de nettoyage. L'initiative a fait mouche : plus de 300 personnes ont adhéré !
6 tonnes de déchets ont été récoltés en l'espace d'un week-end les 30 et 31 mai 2020 sur les berges du Rhône à Lyon
6 tonnes de déchets ont été récoltés en l'espace d'un week-end les 30 et 31 mai 2020 sur les berges du Rhône à Lyon © Didier D.

Maëlle, Thomas et Adrien ont presque du mal à y croire. En l'espace de trois jours, leur compte Instagram compte plus d'un millier d'abonnés, et leur carnet de rendez-vous pour la première opération de nettoyage prévue les 6 et 7 juin à Lyon enregistre plus de 300 inscrits.

Les gens ont été tellement révoltés par ces photos que notre appel à pris une ampleur extraordinaire, commente Maëlle

 

De gauche à droite: Thomas, Maëlle et Adrien, les initiateurs du groupe Lyon Dépollution sur Instagram
De gauche à droite: Thomas, Maëlle et Adrien, les initiateurs du groupe Lyon Dépollution sur Instagram © T. Parisot

 

"Cleen Walk" pour "Dépollution Lyon"

Maëlle, Thomas et Adrien sont tous les trois lycéens. A Lyon, Chazay-d'Azergues, et Ecully. Après avoir vu les photos des tonnes de déchets abandonnés sur les berges du Rhône les 30 et 31 mai dernier, un ami leur donne l'idée de créer un mouvement. Ainsi naît le groupe "Dépollution Lyon" sur Instagram. Pour quoi faire ? "Constituer des groupes pour aller nettoyer les berges lyonnaises le samedi et dimanche matin".

 

En l'espace de quelques heures, le groupe compte plus d'une centaine d'abonnés. Jusqu'à plus d'un millier en ce jeudi 4 juin 2020. Encore mieux, et beaucoup plus concret, "plus de 320 personnes se sont portées volontaires pour participer aux premières opérations de nettoyage du week-end à venir. On va pouvoir constituer 10 groupes pour sillonner la ville", précise Maëlle. 

 

Les berges, et pas seulement...

Ce jeudi 4 juin, Thomas a eu rendez-vous avec un responsable du service nettoyage et de la propreté de la Métropole de Lyon. Les lycéens ont eu l'idée de solliciter la collectivité pour savoir comment organiser au mieux les groupes et leurs actions de nettoyage. Sur les berges, il a pu constater que de nouveaux bacs poubelles ont fait leur apparition. Et la Métropole va leur fournir du matériel, comme des "sacs poubelle et gants de protection".

 

De nouveaux bacs poubelles ont été mis à disposition sur les berges du Rhône par la Métropole de Lyon. 4 juin 2020.
De nouveaux bacs poubelles ont été mis à disposition sur les berges du Rhône par la Métropole de Lyon. 4 juin 2020. © T. Parisot

Rendez-vous est donné samedi et dimanche à partir de 9 heures, au niveau du pont de la Guillotière. Mais le groupe ne craint pas d'arriver après la bataille, menée aux aurores par les services de nettoyage.

Il y a tous les "petits" déchets à ramasser. Les agents du nettoyage se concentrent sur la zone des marches, au niveau de la Fosse aux ours. Les groupes de bénévoles, eux, vont sillonner les pelouses, sur près de deux kilomètres des berges, jusqu'au pont Morand, expliquent Maëlle, Adrien et Thomas.

 

Pas qu'un rendez-vous ponctuel

Vu l'ampleur des réponses reçues, le groupe envisage déjà de poursuivre les actions de nettoyage après le premier week-end de mobilisation. 

La plupart des gens sont partants. Nous, nous souhaitons développer ce projet. Qu'il ait un impact, et qu'on puisse sensibiliser un maximum de personnes, dans la durée. On pourrait l'étendre à d'autres communes

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société solidarité environnement nature