Rillieux-la-Pape est ce week-end la capitale des meilleurs pratiquants de jeux vidéo de combat

Tournoi de jeux vidéo de combat
"Street fighter", "Tekken", "Guilty fear" : si ces noms ne vous disent rien, c'est que vous n'êtes pas branchés jeux vidéos. Ces trois là, mondialement connus, sont au coeur du "Mix-up". A Rillieux-la-Pape, près de Lyon, ce tournoi doit départager 300 joueurs de haut niveau, des spécialistes des jeux vidéo de combat. Interviennent dans ce reportage : Florent Sala, organisateur du Mix Up - Kayane, joueuse et animatrice TV - TKR, joueur professionnel - L. Riger & A. Jacques

Le mix-up,  c'est le nom de baptême de la compétition qui se déroule tout ce week-end à l'espace 140 de Rillieux-la-Pape.
Un tournoi international qui accueille 300 participants : les meilleurs pratiquants de jeux video de combat. C'est un événement dans le monde du sport électronique.

Par Aude Henry

Leur spécialité, c'est le combat. Combat à mains nues, ou armé. Et durant tout ce week-end, ils sont 300 à s'affronter à Rillieux-la-Pape. Leur principal atout : la manette de jeu. Bienvenue dans le monde de l'e-sport, le sport électronique. Bienvenue au sein d'une compétition d'envergure internationale, qui rassemble les meilleurs adeptes des jeux vidéo de combat.

Autant vous dire que l'ambiance qui règne à l'espace 140 de Rillieux-la-Pape est un brin surchauffée. Cela clignote de partout, avec tous ces écrans d'ordinateurs, branchés en réseau et installés sur des mètres et des mètres de table.
Rouge, jaune, vert. Boutons et manettes sont manipulées frénétiquement. Plusieurs tournois sont au programme de cette compétition sportive d'un nouveau genre.


Certains combats sont commentés et retransmis en direct sur internet : passage obligé pour fédérer la communauté de joueurs dans le monde entier. 
Pour  les vainqueurs de la compétition, comme sur un ring, il y a la ceinture de champion, un prix de 10 000 dollars et un billet pour la finale prévue aux Etats-Unis, en décembre prochain.



Sur le même sujet

Les + Lus