Rillieux-la-Pape (Rhône) : un octogénaire disparu depuis 10 jours

La police a lancé un avis de recherche. En cas d'information susceptible de contribuer aux recherches, on peut joindre le commissariat de Rillieux-la-pape au 04 72 88 78 30 / © DR
La police a lancé un avis de recherche. En cas d'information susceptible de contribuer aux recherches, on peut joindre le commissariat de Rillieux-la-pape au 04 72 88 78 30 / © DR

Un appel à témoins a été lancé par la police après la disparition inquiétante d'un octogénaire il y a dix jours au nord de l'agglomération lyonnaise. Il souffre de diabète et de troubles cognitifs. Il aurait pu être pris en stop le jour de sa disparition.

Par Daniel Pajonk

L’homme de 83 ans a disparu le 2 octobre dernier dans son quartier de Crépieux, sur la commune de Rillieux-la-Pape. Le matin tôt, il aurait quitté sa maison en emportant avec lui sa sacoche (cuir marron avec un bouton de fermeture doré), ses papiers d’identité ainsi que sa canne et son téléphone portable, mais apparemment sans argent sur lui.
Ce sont l’infirmière et l’auxiliaire de vie qui ont alerté la famille en ne trouvant pas le vieux monsieur chez lui.
Depuis, pas de nouvelles. La famille a fait le tour des hôpitaux et effectue des battues dans la campagne environnante, dans les bois. Un avis de recherche a été lancé par la police nationale. Aucun retour à ce jour non plus.
« Pour l’instant, aucun indice n’a été trouvé, constate sa fille Muriel.  Il a dû se passer quelque chose mercredi après-midi. Il ne répondait pas sur son mobile alors qu’il le faisait systématiquement quand ça sonnait », indique sa fille Muriel qui redoute que son père ne soit tombé quelque part et n’ait pu se relever. Le denier appel identifié sur son portable remonterait au jour de sa disparition entre midi et deux. Depuis, le téléphone n’émettrait plus.

Un vieux monsieur qui aimait marcher malgré ses difficultés physiques

Louis Hiouze a du mal à se déplacer. Il doit prendre régulièrement des médicaments pour traiter son diabète et ses troubles cognitifs qui se traduisent par des problèmes de désorientation et des pertes de mémoire. Il vit seul mais est accompagné à plusieurs moments de la journée par du personnel soignant.
Régulièrement, il allait se promener en direction du cimetière de Crépieux. Parfois, selon des voisins, le vieil homme se faisait prendre en stop, par des connaissances voulant le rapprocher de son but de promenade, mais également par d’autres conducteurs.
Louis Hiouze porte une moustache et depuis peu un bouc. Il mesure environ 1,70 mètre, est de corpulence normale. Il a les yeux gris bleu et les cheveux blancs.

Sur le même sujet

Les + Lus