"Riposte populaire" : plus d’un millier de manifestants contre l’extrême droite à Lyon

Plus sur le thème :

Plus d’un millier de manifestants se sont réunis lundi 10 juin au soir dans le centre de Lyon pour une "riposte populaire face à l’extrême droite", en réaction au score du Rassemblement national le 9 juin aux élections européennes.

"Tout le monde en guerre contre le Front national". Dans les rues de Lyon, ce slogan a résonné en boucle lundi 10 juin au soir. Plusieurs milliers de manifestants s’étaient rassemblés dans le centre de la ville dans le cadre d'une "riposte populaire", au lendemain du score historique du parti d'extrême droite Rassemblement national aux élections européennes.

Un premier rassemblement s’est tenu dès 19 heures place des Terreaux à l’appel de plusieurs groupes antifascistes, avant un second à 20 heures place de la République. Les deux manifestations ont ensuite convergé place Bellecour. Environ 2 500 personnes étaient présentes, selon la préfecture du Rhône. Le rassemblement, encadré par un important dispositif policier, s’est déroulé sans débordements majeurs.

D'autres rassemblements ont eu lieu simulatanément dans d'autres départements de la région, comme à Saint-Etienne. Environ 1 300 manifestants se sont rassemblés place du Peuple, dans le centre-ville, à l'appel des organisations locales de gauche.

durée de la vidéo : 00h00mn17s
Une importante manifestation s'est tenue lundi 10 juin à Lyon contre l'extrême droite. ©Béatrice Tardy, FTV

Les manifestants espèrent un sursaut national

Les manifestants espèrent un sursaut national dans le cadre de cette "riposte populaire face à l’extrême droite". Pour cause, lors des élections européennes de ce dimanche 9 juin, la liste du Rassemblement national de Jordan Bardella a obtenu 31,36% des voix à l’échelle nationale, et est arrivée en tête dans toutes les communes du Rhône hors Métropole, ainsi que dans la Loire. 

La manifestation de lundi soir fait suite à un premier rassemblement d’une centaine de Lyonnais, dimanche 9 juin, peu après l’annonce des résultats électoraux. Les manifestants espèrent continuer la mobilisation jusqu’aux législatives anticipées qui se tiendront le 30 juin et 7 juillet prochains. Ces élections pourraient offrir une majorité absolue à l’extrême droite, du jamais vu en France.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité