#STUDIO3. Entre jazz et rock, le groupe Juwa fait triompher sa musique de fusion

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Giroud
Lucas Benedetti, basse, Charlotte Gagnor chant, Paul Antonioli, guitare, Benoit Durbet, batterie.
Lucas Benedetti, basse, Charlotte Gagnor chant, Paul Antonioli, guitare, Benoit Durbet, batterie. © DR

Le groupe de la région lyonnaise, Juwa, nous propose une musique riche d’influences. Jazz, rock et funk. Quatre jeunes musiciens au talent précoce à découvrir sans modération.

Juwa, un drôle de nom qui signifierait «Just To Watch» = juste pour voir. Je dirais plutôt juste pour entendre. Car il y a de quoi écouter avec ce groupe de jeunes musiciens qui en ont sous le pied. Assez peu diserts sur leurs influences ou leur parcours. Mais à leur jeunesse, on est dans les moins de 30 ans, on se dit qu’ils ont déjà un sacré bagage technique et du talent en développement.

Juwa c’est aujourd’hui un quartet, pour parler façon jazz, composé d’une chanteuse, aussi aux claviers, Charlotte Gagnor, d’un guitariste, Paul Antonioli, d’un bassiste, Lucas Benedetti et d’un batteur, Benoit Durbet. Le groupe, pour parler rock, a donc adopté la formation classique. Et une formation musicale tout ce qu’il y a de plus costaud. L’Ecole National de Musique (ENM) de Villeurbanne a encore une fois fait son œuvre sur cette équipe, à l’exception du bassiste passé par le conservatoire de Valence. 

Dans les projecteurs des scènes régionales

Après avoir été repéré par le Fil, Scène de Musiques Actuelles de St Etienne, le groupe réarrange ses compositions et Charlotte investit le clavier en plus du chant. Ils sont sélectionnés comme groupe émergent en 2019 par Jazz(s)ra, la plateforme des acteurs du Jazz en Rhône-Alpes.

Véritable projecteur sur les groupes de jazz de la région, le réseau a permis et permet jusqu’à la fin de cette année à Juwa de jouer sur des scènes bien exposées dans la région. Ainsi on a retrouvé cet été, le groupe dans les festivals d’Alberville, de Crest, à Parfum de jazz ou au château de Goutelas dans la Loire. Une destination d’où est venue presque en voisine Charlotte qui travaille désormais dans un village toujours très riche culturellement, St Julien-Molin-Molette, dans la Loire.

Pas d'étiquette, de la bonne musique

Leur musique est luxuriante, peu classable et déborde largement du jazz. Jazz, Jazz-rock, funk, peu importe. Elle transcende largement les styles et c’est là tout son intérêt. Du plaisir, de la surprise sans tomber dans la facilité. Alors pourquoi résister ?

Pour #studio3, Juwa nous propose trois titres. Deux issus de leur EP «How To Resist» et un morceau un peu plus ancien : Resurgence

Une musique enjouée pour un moment «Fill Good»

Fly Back

Chanson d’amour, en duo comme il se doit.

Détective

Un morceau plus ancien et réadapté par le groupe. «Quand les enfants derrière la porte aiment espionner leur entourage…»

EP 5 titres «How To Resist»

Line up : Paul Antonioli : guitare, composition instrumentale, arrangement Charlotte Gagnor : Chant, clavier, composition vocale, texte, arrangement. Lucas Benedetti : Basse. Benoît Durbet : Batterie.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.