Le trafic des bus lyonnais réduit vers Vaulx-en-Velin après plusieurs soirées agitées

Un bus de la ligne C3 en direction de Vaulx-en-Velin / © PHILIPPE JUSTE/PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Un bus de la ligne C3 en direction de Vaulx-en-Velin / © PHILIPPE JUSTE/PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Depuis samedi, plusieurs lignes de bus ont été détournées ou limitées vers certains quartiers nord de Vaulx en Velin. Un bus de la ligne 52 a été pris pour cible mardi vers 19H et les CRS ont également subi des tirs de mortier samedi. Une accumulation de faits qui inquiète le personnel des TCL.

Par Myriam Figureau

Les quartiers de Vaulx en Velin seront peut-être une nouvelle fois privés de bus ce mercredi 23 mai comme ce fut le cas les nuits précedentes depuis samedi 19 mai. Cela concerne les lignes fortes C3 et C8 et les bus 7, 37, 52 et 57.Une décision de Kéolis, prise chaque fin de journée à cause d'une série d’actes d’incivisme : jets de projectiles, rodéos en scooter sur le trajet ou dans les couloirs de bus. A laquelle se sont ajoutés des tirs de mortiers sur une patrouille de CRS samedi.

Par ailleurs un échange de tirs entre un scooter et un véhicule, sans doute deux bandes rivales, a eu lieu mardi après-midi, cette fois en pleine journée, avenue Roger Salengro. Pour ces faits, le conducteur du scooter a été appréhendé et se trouve en garde à vue.

Une situation agitée qui a conduit la direction départementale de la police à renforcer ses effectifs sur place. Et l’entreprise Kéolis qui gère les transports lyonnais à prendre des mesures de restriction de circulation, même si la nuit de mardi à mercredi a été plus calme.

Sur le même sujet

9h50 le matin croque le dessinateur Laurent Verron

Les + Lus