Jeune femme retrouvée morte dans une église abandonnée en Italie : son compagnon, principal suspect, interpellé à Lyon

Une femme de 22 ans a été identifiée après avoir été retrouvée morte dans une église désaffectée du val d'Aoste en Italie. Originaire de la région lyonnaise, elle était accompagnée d'un homme qui était recherché depuis plusieurs jours. L'individu a été arrêté à Lyon.

C'est un drame et un mystère qui occupe une grande place dans la presse italienne. Une jeune femme de 22 ans a été identifiée mercredi 10 avril 2024 selon l'agence de presse italienne Ansa. Elle a été retrouvée morte dans une église désaffectée d'un village du val d'Aoste en Italie, à la frontière avec la Savoie. 

Le corps de la jeune femme a été retrouvé recroquevillé et blessé au cou et à l'abdomen, le vendredi 7 avril. Découverte par une riveraine qui habite dans cette zone reculée, la jeune femme a depuis été identifiée par des proches venus sur place. Selon l'autopsie, pratiquée à Turin, elle a reçu plusieurs coups de couteau et serait décédée des suites de ses blessures au cou. 

Un suspect a été interpellé à Lyon dans la soirée du 10 avril a annoncé le procureur de la République de Grenoble. "Recherché depuis fin mars 2024 par le parquet de Grenoble pour la violation de son contrôle judiciaire, un homme de 21 ans, de nationalité italienne, jamais condamné, est suspecté du meurtre de sa compagne" a confirmé Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble.

Le suspect était déjà recherché 



Prévenu par la police italienne (le contrôle judiciaire et ses obligations étant inscrits au fichier des personnes recherchées consultable par les policiers européens) que le couple avait passé ensemble, sans incident, la frontière France Italie le 25 mars dernier, le parquet de Grenoble avait ouvert une enquête pour violation du contrôle judiciaire à l’encontre du compagnon et le recherche depuis.

Déféré pour violences conjugales 


 
"Le suspect avait été placé sous contrôle judiciaire le 13 janvier 2024 suite à son défèrement pour violences conjugales et menaces. Le juge des libertés et de la détention lui avait notifié une interdiction d’entrer en contact avec la victime et l’obligation de répondre aux convocations de l’association en charge du suivi du contrôle judiciaire. Il devait être jugé par le tribunal correctionnel de Grenoble le vendredi 3 mai 2024" a confirmé le parquet de Grenoble par voie de communiqué.
 

 

Partie pour un tour d'Europe 

Le décès de la victime, selon les médecins légistes, remontrait à une dizaine de jours et son corps aurait été traîné jusqu'à la petite église en ruine du hameau de La Salle. Son identité est protégée par les autorités italiennes afin de ne pas porter préjudice à l'enquête. 

La jeune femme, partie pour un tour d'Europe, avait été vue en compagnie d'un homme né en Italie, Selon un témoignage recueilli par nos confrères de La Stampa, ils avaient  prévu d'aller camper dans la montagne et portaient des vêtements sombres, a raconté un témoin. La victime portait un haut beige et des leggings lorsqu'elle a été retrouvée recouverte de taches de sang et entourée de sachets de bonbons et de détritus dispersés. 

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité