Vaccination : un médecin d'Ecully interdit d'exercer après une plainte

Publié le Mis à jour le

Une famille originaire de Saint-Priest venue se faire vacciner contre le Covid à Ecully, a porté plainte contre le médecin. Elle a jugé la vaccination douteuse. Aussitôt, le médecin a interdiction d'exercer. L'instruction est toujours en cours.

Les faits commencent le 28 décembre 2021. Une famille originaire de Saint-Priest souhaite se faire vacciner avant le Jour de l'An. Sur les conseils d'une parente, cette famille de cinq personnes est orientée vers un médecin à Ecully. Cette parente est patiente du médecin..
Rapidement la séance de vaccination en famille se termine en dépôt de plainte pour mise en danger d'autrui et escroquerie. Une information judiciaire a été ouverte.

''Vous m'avez mis de l'eau ! - Non c'est du sérum physiologique''

Malgré une salle d'attente bondée, le médecin accepte de recevoir la famille. Le dosage est fait sous les yeux des cinq membres de la famille. Maître Dominique Arcadio, l'avocat du médecin raconte la scène. ''Au lieu de mettre le sérum physiologique dans la dosette de vaccination, elle le met dans une coupelle. La première personne se fait vacciner. La piqûre lui fait mal. Vous m'avez mis de l'eau déclare-t-elle. Non, lui répond le médecin, c'est du sérum physiologique''. 
Or, il faut savoir que le vaccin Pfizer doit être dilué avec du sérum physiologique et c’est ce mélange qui est ensuite placé dans les seringues.
Mais la famille est intriguée.

Un médecin décrit comme étant atypique

Les quatre autres membres de la famille ne se feront pas vaccinés. Ils quittent aussitôt le cabinet en s'interrogeant sur cette médecin qui les a reçus à son cabinet, dans son propre appartement, ce qui est au demeurant légal. Mais elle ne porte pas de blouse, a le tutoiement facile et est quelque peu bordélique. Un style qui interroge cette famille qui porte plainte dans la foulée, le 28 décembre 2021.

Volonté délibérée de ne pas vacciner ?

Toujours le 28 décembre, le cabinet du médecin est perquisitionné. Dans le réfrigérateur sont trouvés des vaccins périmés. Pour l'avocat du médecin, Maître Dominique Arcadio, cela s'explique par le fait que ''le réfrigérateur est nettoyé une fois par semaine''. 
Le parquet pense alors avoir affaire à un médecin anti-vax. Lors de la perquisition,  la brigade spécialisée anti-vax de Lyon interroge le médecin. L'enquête devra notamment déterminer si les patients ont bien été vaccinés et s'il y a d'autres éventuelles victimes.

Interdiction d'exercer

Le jeudi 13 janvier 2022, le médecin est placé en garde à vue pendant 24 heures. A l'issue de sa garde à vue, elle est placée sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer. Avec son avocat, elle a décidé de faire appel. Mais depuis le vendredi 14 janvier, son cabinet d'Ecully est fermé. Celui de l'Ain, où elle exerce dans un désert médical, aussi.
''C'est une mort sociale, se désole l'avocat du médecin Maître Dominique Arcadio. C'est disproportionné. Ma cliente est médecin depuis une vingtaine d'années. Et c'est la première plainte en 20 ans ! Une seule plainte qui a jeté l'opprobre sur ce médecin ! Elle est peut-être un peu bordélique mais elle rigoureuse. Elle est excentrique mais elle a toujours été disponible pour ses patients. Elle n'a pas tout à fait respecté le protocole ? C'est à la limite une faute civile... peut-être... mais certainement pas une faute pénale''.

''Mise en danger d'autrui et escroquerie"

Le médecin est poursuivi pour mise en danger d'autrui et escroquerie. Les investigations se poursuivent. Cinq jours après avoir été vacciné, le membre de la famille a vue l’absence d’augmentation d’anticorps dans sa sérologie. Possible surdosage de sérum physiologique lors de la reconstitution de la dose ? Un deuxième examen est en cours.
De son côté, la parente a déclaré au sujet du médecin : ''Elle sort du commun... Son défaut c'est d'aimer les gens''.

Dans quelques semaines, on saura s'il y aura un procès ou pas. Soit la justice décide un renvoi pour mise en danger d'autrui et escroquerie, soit elle décide un renvoi que pour l'une des qualifications ou un changement de qualification, plus douce. Ou elle prononcera un non-lieu.