Villeurbanne (Rhône) : deux soeurs soupçonnées d'arnaque à l'assurance

Photo d'illustration. / © France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Photo d'illustration. / © France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Quatre personnes ont été interpellées par la police, soupçonnées d'arnaque à l'assurance, dont deux soeurs qui exerçaient la co-gérance du salon de coiffure situé rue Francis de Pressensé à Villeurbanne, dans le Rhône.

Par Renaud Gardette

Le feu a pris dans la soirée du 22 février 2018, à Villeurbanne. Un témoin entend tout d'abord un enfoncement de la porte du salon de coiffure, gérée par deux soeurs. Il entend ensuite, des cris venant de l'intérieur des locaux: il s'agit en fait d'un villeurbannais de 19 ans qui vient de se brûler grièvement. Un jerrican rempli d'essence sera retrouvé plus tard. Le soir de l'incendie, le jeune homme est admis aux urgences de l'hôpital Edouard Herriot avec de graves brûlures au niveau des membres inférieurs.

Une destruction volontaire?


En tout 4 personnes ont été interpellées par la police le 12 juin: le jeune homme de 19 ans, un habitant de Mions de 45 ans, et les deux soeurs, une villeurbannaise de 24 ans et une habitante de Bron de 33 ans.

Les 2 soeurs exerçaient la co-gérance du salon, mais elles faisaient l'objet d'une mesure d'expulsion pour le mois de mars 2018 à la suite de nombreux impayés. Après le sinistre, elles avaient déposé une plainte et contacté leur assurance. Les enquêteurs ont procédé à des écoutes téléphoniques, pour vérifier leurs déclarations. Le jeune villeurbannais a finalement reconnu les faits devant les enquêteurs: il aurait incendié le salon de coiffure pour la somme de 500 euros, à la demande d'un individu.

Les deux soeurs nient toute implication dans cet incendie et toute manoeuvre d'escroquerie selon la police.

L'habitant de Mions a été laissé en liberté. Quant aux trois autres, ils doivent être présentés au parquet aujourd'hui, le 14 juin.

Sur le même sujet

Passages à niveau en Auvergne-Rhône-Alpes : comment éviter les accidents

Les + Lus