Quartier bloqué et fort déploiement de forces l'ordre : ce qu'il faut savoir sur l'exercice attentat organisé à Albertville

Un exercice attentat est organisé ce mercredi matin à Albertville. Les forces de l'ordre sont déployées en nombre dans le cadre d'une simulation destinée à "tester les chaînes d'alerte".

Un exercice de sécurité civile est organisé, ce mercredi 16 novembre au matin, autour du cinéma le Dôme, dans le centre-ville d'Albertville (Savoie). Il s'agit d'une simulation d'attaque terroriste destinée à tester "les chaînes d'alerte et de commandement" et la "coordination entre les différents services de terrain", informe la préfecture de Savoie.

Cet exercice se traduit notamment par un très fort déploiement de forces de l'ordre. Au total, près de 150 personnes sont concernées par cet "exercice grandeur nature". Pas d'inquiétude donc à avoir, si des membres de la police nationale, de la police municipale, de la gendarmerie nationale, du service d'incendie et de secours sont déployés en nombre autour et dans le cinéma albertvillois.

Cet exercice devrait se terminer aux alentours de 12h30, ce mercredi. D'ici là, la circulation et le stationnement sont interdits sur la place du Théâtre, la place du petit Marché ainsi que la rue de la Poste. L'accès aux lieux est également bloqué aux piétons depuis 9 heures.

Des exercices annuels

Outre le déploiement des forces de l'ordre, cet exercice ne devrait pas générer d'échanges de tirs, des explosions ou des émanations de gaz. L'objectif est avant tout de maintenir "un haut niveau de préparation opérationnelle destiné à répondre aux événements occasionnant de nombreuses victimes".

A l'intérieur du cinéma, cette simulation se traduit par une prise d'otages réalisée par deux faux assaillants. Ces exercices ont lieu une fois par an dans des lieux différents. Certains avaient déjà eu lieu, par le passé, à l'aéroport de Chambéry ou encore en gare SNCF de Bourg-Saint-Maurice.

Au cours de cette simulation, la population est invitée à ne pas propager de fausses informations sur les réseaux sociaux et à ne pas "s'approcher du lieu de l'exercice et à ne pas gêner la progression des acteurs de l'exercice".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité