Crash d'un hélicoptère en Savoie : cinq personnes tuées, le pilote en urgence absolue

Un hélicoptère du Service aérien français (SAF) s’est crashé ce mardi en début de soirée à hauteur de Bonvillard, en Savoie. Cinq des six personnes à bord ont été tuées, le pilote est gravement blessé. Aucune hypothèse concernant l'accident n'est pour l'instant avancée.
Une cellule de crise a été ouverte sur le site du SAF, à Tournon (Savoie)
Une cellule de crise a été ouverte sur le site du SAF, à Tournon (Savoie) © Emilie Béraud - FTV.
C’est le pilote de l’hélicoptère qui a donné l’alerte vers 19h10 ce mardi 8 décembre. Ce dernier, ayant réussi à s’éjecter, est parvenu à appeler les secours pour les prévenir de l’accident. L’appareil, qui appartenait au service aérien français, s'est crashé au-dessus de Bonvillard, à 1800 mètres d’altitude, près du sommet du Grand Arc.
 
A son bord se trouvaient six personnes : quatre personnels du Service aérien français (SAF) - un pilote, un instructeur pilote, un treuilliste et un instructeur treuilliste - ainsi que deux secouristes de la CRS Alpes, un capitaine de 45 ans et un brigadier de 39 ans.

C'est Emmanuel Macron, dans un tweet, qui a révélé le premier le bilan dramatique de l'accident. Cinq des six personnes à bord ont été tuées. Le pilote, quant à lui, est gravement blessé. Il a été secourru par des militaires en montagne "dans des conditions particulièrement difficiles" pour être acheminé vers un hôpital, a indiqué le préfet de la Savoie.
 
Le préfet de Savoie, Pascal Bolot, a donné une conférence de presse pour faire un point sur la situation. Vous pouvez revoir la vidéo de son intervention ci-dessous.
 



Pas d'hypothèse sur les raisons de l'accident


"Dès que l'alerte a été donnée aux alentours de 19h00, l'ensemble de la chaîne de secours s'est mise en branle. A la fois des moyens héliportés de notre département et des départements voisins avec trois hélicoptères au total", a déclaré M. Bolot. "Compte tenu du brouillard, une intervention terrestre a été diligentée dans les mêmes délais, de façon à pouvoir retrouver le plus rapidement possible des rescapés", a-t-il ajouté. Le pilote a finalement été retrouvé blessé près de l'appareil vers 21h15. Les cinq passagers se trouvaient toujours à bord et étaient décédés à l'arrivée des secours.

Le préfet, qui n'a pas avancé d'hypothèse sur les raisons de l'accident, a indiqué qu'une enquête avait immédiatement été ouverte par la procureure d'Albertville Anne Gaches. Dans un tweet rendant hommage aux membres de la CRS Alpes décédés, la police nationale a précisé qu'ils avaient péri lors d'une mission d'entraînement de secours en montagne.

La gendarmerie a rapporté de son côté que l'accident était survenu sur une façade boisée du massif du Grand Arc à un moment où les conditions météorologiques étaient difficiles. La zone de l'accident est enneigée avec en ce moment plus de 40 centimètres sur place.  Une soixantaine de pompiers ont été "engagés sur cette opération de secours" aux côtés du PGHM, du SAMU et de la gendarmerie de Savoie, indique le SDIS (Service d'incendie et de secours) 73.


 

Gérarld Darmanin attendu sur place jeudi


Les hommages se multiplient depuis l'annonce du crash mortel. Le ministre de l'Intérieur, Gérarld Darmanin, exprime sa "profonde émotion". Il devait se rendre sur place au lendemain du drame mais sa visite a été décalée à jeudi. "Ils ne portaient pas le même uniforme mais partageaient un même engagement : sauver des vies", a réagi de son côté, sur Twitter, le Premier ministre Jean Castex.
 


Egalement sur Twitter, le BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses) a annoncé l'ouverture immédiate d'une enquête, et prépare l'envoi d'une mission sur place.

 

Qu'est-ce-que le SAF ? 


Le groupe SAF (anciennement Secours aérien français) est une entreprise privée créée en 1979. Elle possède une quarantaine d'hélicoptères et intervient dans toutes les Alpes, à Paris et dans le Sud-Ouest. 
 
Les locaux du SAF à Tournon (Savoie)
Les locaux du SAF à Tournon (Savoie) © Emilie Béraud - FTV

Elle effectue des évacuations sanitaires et du secours sur piste dans les stations de ski, du transport de matériel et de marchandises en montagne, ainsi que des activités de tourisme. Elle intervient aussi dans la lutte contre les incendies avec des appareils bombardiers d'eau.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers montagne