Incendie mortel à Courchevel. Les parties civiles reçues ce mercredi par un juge d'instruction à Chambéry (Savoie)

Le bâtiment qui a brûlé et qui abritait les saisonniers à Courchevel / © Yves-Marie Glo - France 3 Alpes.
Le bâtiment qui a brûlé et qui abritait les saisonniers à Courchevel / © Yves-Marie Glo - France 3 Alpes.

Les saisonniers qui étaient hébergés dans le bâtiment incendié et leurs proches seront reçus mercredi 9 avril à 14h au tribunal de Chambéry pour faire un point sur l'enquête. L'incendie survenu dans la nuit du 20 au 21 janvier dernier à Courchevel avait fait deux morts et quatre blessés graves.

Par Aurélie Massait

Lundi 1er avril, l'enquête dans l'affaire de l'incendie dans lequel 2 personnes ont trouvé la mort et 4 autres ont été grièvement blessées en janvier dernier à Courchevel, a connu une avancée importante.

Un Montpelliérain de 22 ans, détenu dans le cadre d'une autre affaire à Perpignan, a été mis en examen pour "Incendie ayant entraîné la mort", "destruction par incendie ayant entraîné une interruption temporaire de travail supérieure 8 jours" et "détention d'arme".

 

Un soulagement pour les saisonniers qui étaient hébergés dans l'immeuble incendié et leurs proches.

Cette piste criminelle désormais confirmée, on apprend aujourd'hui de source proche de l'enquête, que ces parties civiles, déjà reçues une première fois par la Procureure d'Albertville, sont attendues demain à 14h au Tribunal de Chambéry.

Le juge d'instruction chargé du dossier devrait leur faire un point sur l'enquête en cours.

L'occasion, aussi, peut-être, d'évoquer d'autres responsabilités éventuelles.

Au moments des faits, de nombreuses voix s'étaient élevées pour dénoncer des conditions d'hébergement qui ne respectaient pas les normes de sécurité, dans l'Isba, le bâtiment où l'incendie s'est déclaré.

Cet ancien hôtel avait été racheté il y a quelques années par le groupe immobilier Tournier pour y loger ses employés.


 

Sur le même sujet

Les + Lus