• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Restrictions de circulation, vignette Crit'Air : nouvelles mesures à Chambéry contre la pollution de l'air

Image d'illustration. / © Sylvain MUSCIO/PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP
Image d'illustration. / © Sylvain MUSCIO/PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

L'accès au centre-ville de Chambéry va être restreint en cas d'alerte à la pollution de l'air. Dans quelles conditions ? Où ? Comment fonctionne la vignette Crit-Air ? On répond aux questions que vous vous posez.

Par Margot Desmas

Chambéry est régulièrement touchée par des épisodes de pollution de l'air. Et pour lutter contre cette dégradation, la Ville a mis en place une série de mesures entrée en vigueur dans l'hyper-centre dès samedi 9 février.

A noter, la mise en oeuvre d'une zone à circulation restreinte dans laquelle la vignette Crit'Air est obligatoire pour circuler en cas d’épisodes de pollution atteignant un niveau d'alerte 2. On vous explique ces nouvelles mesures en quelques questions que vous vous posez.

 

Qu'est-ce qui va changer ?


Circuler dans le centre-ville va demander davantage de précaution qu'auparavant. Un large périmètre délimité par le trait rouge sur la carte ci-dessous montre l'ensemble de la zone qui va passer en circulation restreinte.
 
© Ville de Chambéry
© Ville de Chambéry

Vous saurez si les restrictions de circulation sont activées ou non dès le lendemain de la mise en alerte 2 du territoire par le Préfet, à 6h du matin. Donc mieux vaut surveiller les pics de pollution pour ne pas se retrouver coincé aux portes de la ville.
 

Pour suivre ce alertes, vous pouvez vous rendre sur le site de la mairie de Chambéry ou sur les comptes du Préfet sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter). L’application "AIR TO GO" d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes peut également vous alerter en temps réel.

 

Que faire en cas de pic de pollution ?


Les automobilistes souhaitant circuler dans cette zone doivent commander une vignete Crit'Air et l'afficher sur leur véhicule. Et en cas de pic de pollution, seuls certaines catégories de véhicules (correspondant aux moins polluants) auront le droit de se rendre dans l'hyper-centre. Des panneaux lumineux vous en informeront à l'entrée de ce périmètre.

"En tout, 14 panneaux ont été implantés", précise la mairie dans un communiqué. Lors des épisodes de pollution d'alerte 2, un volet du panneau (en haut sur la photo ci-dessous) est ouvert indiquant les types de véhicules pouvant circuler dans la zone. En niveau d'alerte 2 aggravé, le premier volet sera fermé et le second (en bas sur la photo) ouvert.

© Ville de Chambéry
© Ville de Chambéry


On parle de "pollution aggravée" en cas d'alerte de niveau 2 persistant plus de deux jours. Dans ces cnditions, seules les voitures affichant la vignette Crit’Air de classe 0, 1, 2 et 3 pourront accéder à la zone à circulation restreinte.
 


Et se déplacer avec un véhicule non autorisé ou sans certificat qualité de l’air lors des pics de pollution dans cette zone est passible de 68 euros d’amende pour les véhicules légers. Il existe malgré tout des alternatives si vous ne pouvez pas circuler en centre-ville les jours de pics de pollution. Le Grand Chambéry va effectivement activer le "tarif qualité de l’air" qui permet de circuler toute une journée en bus sur le réseau Stac ou de louer un vélo à la Vélostation pour 1 euro.

 

Comment se procurer la vignette Crit'Air ?

Vous pouvez la commander sur le site www.certificat-air.gouv.fr à partir des informations figurant sur la carte grise du véhicule. Elle coûte 3,62 euros. Un prix qui couvre "uniquement les frais de fabrication, de gestion et d’envoi", précise la Ville de Chambéry. Une fois acquis, le certificat est valable aussi longtemps qu’il reste lisible. Il ne s’agit pas d’une taxe et il n’y a aucune recette pour le budget de l’État.

Sur le même sujet

Vichy Clermont Métropole : 13ème succés en Pro B

Les + Lus

Les + Partagés