En Savoie, le déneigement des routes peut coûter jusqu'à 7 millions d'euros

Les déneigeurs ne chôment pas. En particulier en Savoie, depuis ces derniers jours. Chaque hiver, sel, personnel et matériel coûtent jusqu'à 7 millions d'euros à la collectivité. C'est le prix à payer pour maintenir les routes ouvertes, éviter les accidents, et permettre aux touristes d'arriver !

Par Jean-Christophe Pain

La Direction Interdépartementale des Routes, la DIR, gère les 10 kilomètres de la voie rapide urbaine de Chambéry. Dix petits kilomètres pour un axe de circulation essentiel : 100 000 véhicules y roulent en moyenne chaque jour !

13 personnes et 3 chefs de service s'occupent de son entretien. 150 tonnes de sel sont utilisés chaque hiver sur cet axe routier. Pour environ 10 000 euros. Une somme rondelette, mais sans proportion avec le budget de le Savoie toute entière. 

Le coût du déneigement en Savoie
Intervenants : Sébastien Caillot Chef District Chambéry-Grenoble Direction interdépartementale des routes, Alain Baudet Responsable exploitation Conseil Départemental (73) Equipe : Jérôme Ducrot, Frédéric Pasquette, Virginie Muamba, Antoine Perron

La Savoie, un vaste territoire au relief complexe. Les 370 techniciens du Conseil Départemental doivent traiter 3 000 kilomètres de routes. L'hiver, ils appellent en renfort 160 agents supplémentaires. Qui utilisent, eux, jusqu'à 25 000 tonnes de sel. 

Toute l'opération hivernale coûte, chaque année, entre 5 et 7 millions d'euros. Sel, personnel, et matériel compris.

La note est quelque peu salée, mais c'est le prix à payer pour maintenir les routes ouvertes, éviter les accidents, et bien sûr permettre aux vacanciers de Noël d'arriver juqu'aux stations de ski.





Sur le même sujet

Reportage de Marion Feutry, Yves-Marie Glo, Virgine Muamba

Les + Lus