Cet article date de plus de 4 ans

Estella Canziani, une voyageuse en Savoie à la "Belle Epoque"

S'il est une bonne nouvelle pour les passionnés du patrimoine savoyard, c'est bien la parution inédite de l'oeuvre intégrale d'Estella Canziani. Une peintre voyageuse qui, de passage dans les Alpes au début du 20e siècle, avait eu la riche idée d'illustrer ses carnets de gravures. 
Estella Canziani
Estella Canziani © DR
Reportage vidéo. C'est l'histoire d'une jeune voyageuse anglaise de la "Belle Epoque". De ces visites, elle gardait des traces dans ses carnets de voyages uniques. 

Il y a certes les gravures, mais ces notes sont bourrées de détails devenus témoignages précieux sur la vie d'autrefois dans les montagne, de la Savoie et du Piémont.

Bernadette et Bernard Gröll ont pris leur courage à deux mains pour traduire de l'anglais et exhumer de l'oubli l'édition originale des carnets d'Estella Canziani. D'abord mis à disposition des curieux sur un site internet, ces écrits sont aujourd'hui édités. 100 ans après, c'est l'occasion de découvrir les traits de génie et le travail d'observation de la voyageuse.

Le plaisir de revisiter tout un pan d'histoire savoyarde observé au plus près... et par l'oeil le plus aiguisé qui soit: celui d'une étrangère.

Reportage Fabrice Liégard et Gilles Ragris
durée de la vidéo: 02 min 56
Estella Canziani rééditée 100 ans après


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture