JO 2018. En Savoie, Les Saisies se mettent à l'heure de Pyeongchang, pour soutenir Justine Braisaz

© Maxime Quemener. France 3 Alpes
© Maxime Quemener. France 3 Alpes

Le décalage horaire avec la Corée du Sud a beau être un peu compliqué, tous, aux Saisies sont attentifs . Ce samedi 10 février en tout cas, pour la première épreuve de Justine, toute la station était derrière elle. Et même si elle a terminé 10ème en biathlon, on y croit encore!

Par France 3 Alpes

Aux Saisies, la salle du club de biathlon semblait bien exigue, tant ils étaient nombreux à se presser devant l'écran géant pour suivre les premiers pas dans ces jeux Olympiques en Corée du sud, de l'enfant du pays.

A 12h 32, ce samedi 10 Février, quand Justine s'élance, les visages sont tendus, anxieux. L'enfant du pays est portée par les siens. Tous vibrent, s'émeuvent, au rythme de leur championne. Comme Richard Loosen, le premier entraîneur de Justine Braisaz.

Dixième au classement général, là où beaucoup la voyaient déjà médaillée, Justine Braisaz,  est forcément déçue. Ses amis également.
Mais à 21 ans, son parcours ne fait que commencer..

Reportage de Jordan Guéant, Maxime Quémener & François Hubaud

Lundi 12 février, la jeune championne des Saisies s'élancera sur la Poursuite. Ses proches seront encore une fois au rendez-vous. Avec l'espoir d'une médaille, mais déjà, quoi qu'il en soit, une jolie dose d'admiration.




A lire aussi

Sur le même sujet

Franchir la nuit...

Les + Lus