• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La vente aux enchères de la bibliothèque littéraire d'Hubert Person a offert quelques surprises à Chambéry

Les livres anciens mis en vente / © France 3 Alpes
Les livres anciens mis en vente / © France 3 Alpes

Ce lundi 27 mai, près de 190 lots de livres anciens ont été vendus aux enchères à Chambéry. Il ne s'agissait pas de livres anodins mais d'ouvrages issus de la collection d'un avocat éclairé, Hubert Person, qui aimait récupérer des oeuvres enrichies d'annotations ou d'autographes des auteurs. 

Par Franck Grassaud

C'est une édition originale de 1857 avec quelques imperfections qui font sa richesse. Deux volumes sans la moindre rousseur, enrichis d'un portrait de Flaubert. Ce "Madame Bovary" a de la valeur pour les collectionneurs qui ont bousté les enchères. L'oeuvre était estimée à 600 euros, elle est partie à 2600. 

Illustration d'une vente aux enchères peu commune à Chambéry. Ces livres anciens sortaient tout droit de la collection d'un avocat, Me Hubert Person. Le hasard a fait que la "richesse" de l'avocat parisien s'est retrouvée chez un commissaire priseur savoyard

Dans le "milieu", la nouvelle a fait le tour. On ne s'est pas déplacé mais près de 200 ordres d'achat ont été adressés par téléphone. 

DMCloud:71721
Vente aux enchères de livres anciens
Intervenants : Jacques Lafaury, Commissaire Priseur; Hugues De Bourbon, Marchand à Tours; Bernard Vidal, Expert

Outre le "Madame Bovary", d'autres surprises ont ponctué la vente. 

Un exemplaire exceptionnel de "La passion de Roland Garros" de Jean Ajalbert, relié avec la toile d'un avion allemand abattu par le pilote, est parti à 500 euros. Une édition originale de "La légende des sexes" d'Edmond Haraucourt (tirée à 212 exemplaires) a été acquise 2000 euros alors que l'estimation penchait pour 800. Des fables de La Fontaine avec les dessins de Gustave Doré de 1867, ont été attribuées à 1000 euros. Un Pierre Loti à 1050. En revanche, "La condition humaine" ne fait plus recette. L'ouvrage de Malraux a été vendu 2900 euros alors qu'il était estimé 5000. Zola a la cote, les deux livres de l'auteur en vente ont plus que doublé les estimations. 

Sur le même sujet

indigo

Les + Lus