Les moniteurs seniors exclus de leur école de ski demandent leur réintégration

Moniteur de ski / © France 3 Alpes
Moniteur de ski / © France 3 Alpes

Nouvel épisode judiciaire dans le conflit qui oppose les moniteurs seniors à l'école de ski des Arcs. Ce mardi 16 septembre, ils ont demandé leur réintégration. Après des procédures portant sur la discrimination à l'âge, ils en avaient été exclus.

Par Faiza Garel

Au Tribunal d'Albertville, quatre moniteurs de la station des Arcs, en Savoie, sont rassemblés pour demander leur réintégration dans leur école de ski. Aujourd'hui, Ils sont devenus les moutons noirs de la profession. En avril dernier, ils avaient été radiés de leur école de ski. Or, huit jours auparavant, ils avaient lancé une nouvelle procédure contre leur tutelle, le syndicat national des moniteurs.


La suite d'un long combat judiciaire 

L'un d'entre eux, Pierre Raison est à 64 ans, un moniteur chevronné. Depuis plusieurs années, il se bat contre la discrimination à l'âge. Le syndicat a voulu réduire son activité en invoquant l'ouverture aux jeunes recrues. L'affaire a connu deux décisions contradictoires et elle est actuellement en cassation. Selon lui et les autres moniteurs sanctionnés, c'est leur demande de réparation financière qui a motivé leur exclusion par leurs collègues.

De son côté, l'école de ski des Arcs conteste cette version, par la voix de son avocat. D'après lui, l'école de ski n'a fait qu'appliquer les statuts. L'issue de ce nouvel épisode judiciaire pourrait avoir un grand retentissement dans la profession. Le délibéré est attendu pour le 18 novembre.


Les moniteurs seniors contre l'ESF
Reportage de Xavier Schmitt et Frédéric Pasquette. Intervenants: Me Marc Baclet, Avocat des moniteurs exclus; Pierre Raison, Moniteur de ski; Me Eric Hirsoux, Avocat du Syndicat national des moniteurs du ski français

 

Sur le même sujet

Les + Lus