• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Malgré les fortes pluies, la sécheresse continue en Savoie et les mesures de restrictions restent en vigueur

Photo d'illustration. / © Norbert FALCO - Maxppp.
Photo d'illustration. / © Norbert FALCO - Maxppp.

Même s'il a beaucoup plu ces derniers jours, la sécheresse reste d'actualité dans le département de la Savoie. Les rivières et les lacs continuent à souffrir. Les restrictions de l'usage de l'eau sont maintenues.
 

Par Yann Gonon avec communiqué.

Bien sûr les fortes pluies du week-end ont fait du bien aux nappes phréatiques mais ce n'est pas suffisant. Ce lundi 3 décembre 2018, la préfecture de Savoie prolonge les restrictions d'usage de l'eau dans le département.


Toujours pas assez d'eau


"Depuis la mi-novembre, un seul épisode de précipitations important a eu lieu, dans la nuit du 23 au 24 novembre. Celui-ci a entraîné une rapide augmentation des débits de la majorité des cours d’eau, et les nappes superficielles ont connu une légère remontée" explique la préfecture de Savoie. Et de préciser : "les améliorations les plus significatives ont été observées sur les cours d’eau des bassins du lac du Bourget et de l’avant-pays savoyard. D’autres secteurs ont par contre moins bénéficié des précipitations, notamment quand celles-ci sont tombées sous forme de neige".

De l'eau en grande quantité donc mais pas assez cependant au regard de la pénurie constatée depuis plusieurs mois. Conséquence : "la situation reste donc globalement dégradée sur les secteurs de plaine et de moyenne montagne, en particulier sur les secteurs de la Combe de Savoie et du Chéran".
 

Les restrictions maintenues


Au regard de la situation, la préfecture a décidé ce lundi de prolonger les restrictions en cours dans les secteurs suivants : "les bassins du Chéran (crise), de la Combe de Savoie – Val Gelon (alerte renforcée), du lac du Bourget et de l’avant-pays savoyard (alerte)".

Pour tous ces secteurs, sont interdits

- les prélèvements directs dans les cours d’eau ou dans les ressources souterraines (nappes, sources) pour des usages domestiques.
- le lavage des véhicules hors station de lavage, le remplissage des piscines privées, la gestion des fontaines et le lavage des voiries.

Enfin, "l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des stades et espaces sportifs des golfs sont strictement réglementés. L’arrosage des jardins potagers est autorisé mais restreint à la période 8h-20h sur les secteurs en alerte renforcée et en crise. L’irrigation agricole est quant à elle interdite sur les secteurs en crise et réglementée sur les secteurs en alerte et alerte renforcée".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ballon d'Or au féminin

Les + Lus