• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Municipales à Albertville: la chasse aux abstentionnistes est lancée

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

A Albertville, trois candidats seront présents au second tour. Près de 50% d'abstentionnistes sont à ramener aux urnes. Pour rallier les électeurs "démobilisés", les méthodes des candidats sont nombreuses: de la plus traditionnelle campagne au web 2.0 en passant par l'incontournable marché.

Par Yoann Etienne

Jeudi 27 mars au matin, sur le marché d'Albertville, tous les candidats qualifiés pour le second tour étaient là, à la rencontre d'électeurs, nombreux à avoir boudé les urnes au premier tour.

Pour rallier les abstentionnistes, chaque candidat y va de son "petit truc". Arrivée en tête au premier tour, la candidate UMP, Martine Berthet, mise, elle, sur le traditionnel travail de terrain. Elle enchaîne les distributions de tracts, le porte-à-porte, les petits-déjeuners avec les commerçants...

Mais pour la candidate de droite, pas question, en revanche, d'aller chercher sur les listes d'émargements les électeurs muets. "Ce n'est pas dans notre façon de procéder", a-t-elle déclaré. 

Les listes d'émargement accessibles aux candidats


Porte-à-porte, rappels téléphoniques, ciblage des abstentionnistes en allant jeter un oeil sur les listes d'émargement, toutes les méthodes sont bonnes. A la mairie d'Albertville, Patricia Giuliani, conserve les précieuses listes du premier tour. Leur consultation est possible sur rendez-vous. 

Des colistiers de la liste socialiste reconnaissent avoir usé de ce droit, mais uniquement pour repérer les personnes de leurs connaissance et les inciter à aller voter. La candidate Noëlle Aznar-Molliex sait aussi qu'une campagne se doit passer par le web, au sens large: "les mails, les SMS, les réseaux sociaux, c'est quelque chose qui n'existait pas en 2008, ce sont de nouveaux vecteurs."

Reportage Joëlle Ceroni et Jérôme Ducrot
La chasse aux abstentionnistes est lançée à Albertville
Intervenants: Michel Batailler, tête de liste SE; Martine Berthet, tête de liste UMP; Patricia Giuliani, service citoyenneté-population Mairie d'Albertville (Savoie); Noëlle Aznar-Molliex, tête de liste PS-EELV


La mobilisation des abstentionnistes


Au premier tour, Martine Berthet, tête de liste UMP, a obtenu 43.6% des voix. Ce qui la place en bonne position pour le vote du second tour dimanche prochain. Pendant la campagne, elle a obtenu le soutien de Michel Barnier et d'un autre ancien ministre, Hervé Gaymard, président du Conseil Général de la Savoie est symboliquement dernier de sa liste. La candidate de droite devance Noëlle Aznar-Molliex. L'ancienne directrice du cabinet du maire sortant, tête de liste PS-EELV, a obtenu 27.37%.

Ces candidates en tête lorgnent évidemment sur les 20.95% obtenus par Michel Batailler. L'homme se présente sans étiquette à la tête d’une liste "socioprofessionnelle".

Stéphane Jay, qui a obtenu 8.09% des voix pour la liste Front de gauche, a appelé ses électeurs à porter leurs voix sur la liste de gauche pour "faire barrage à la droite" sans pour autant fusionner avec la liste PS-ELLV.

Le report des voix et la mobilisation des abstentionnistes seront déterminants pour le vote du second tour.

Sur le même sujet

Bande annonce UTMB

Les + Lus