Municipales. Selon un sondage, duel très serré en vue entre la PS Bernadette Laclais et l'UMP Michel Dantin à Chambéry (Savoie)

Selon un sondage BVA publié ce samedi 15 mars par le Dauphiné Libéré, la maire PS sortante de Chambéry serait réélue sur le fil avec 51% des voix au second tour. Au premier, la droite arriverait légèrement en tête. Le candidat UMP peut donc espérer faire basculer la capitale de Savoie. 

Bernadette Laclais sur France 3 Alpes
Bernadette Laclais sur France 3 Alpes © France 3 Alpes
A Chambéry, on savait que le scrutin serait serré. Mais sans doute pas à ce point. Selon un sondage BVA pour Orange, le Dauphiné Libéré et France Bleu Pays de Savoie, la maire socialiste sortante de Chambéry a du souci à se faire d'ici au premier tour des municipales. 

Laclais distancée au premier tour

Au soir du 23 mars, Bernadette Laclais n'arriverait en effet qu'en seconde position avec 44% des voix contre 45% à son concurrent de l'UMP, l'eurodéputé Michel Dantin. La liste d'extrême gauche emmenée par Laurent Ripart obtiendrait 8% des voix (contre 5,79% en 2008). Et celle du PC, conduite par Guy Fageau, obtiendrait 3%. 

Sur le papier, le rapport de force semble donc favorable à la gauche (55% au cumul) en vue du second tour. Mais là encore, les choses seraient bien plus indécises que prévues puisque Bernardette Laclais ne rassemblerait alors que 51% des voix contre 49% à l'UMP. 

Mauvais report des voix à gauche

La maire sortante de Chambéry aurait en effet beaucoup de difficulté à rassembler les voix de gauche entre les deux tours. Seuls 39% des électeurs de Laurent Ripart et de Guy Fageau choisiraient en effet sa liste. Beaucoup préférant l'abstention. Une piste de travail pour la candidate du PS si elle veut creuser l'écart. 

A une semaine maintenant du premier tour, le jeu semble donc très ouvert dans la cité des Ducs de Savoie. Et l'UMP peut donc légitimement espérer reprendre la ville, tenue depuis 25 ans par le PS. En 2008, Bernadette Laclais avait été élue dès le premier tour avec 50,1% des voix. Un an plus tôt, elle avait succédé à Louis Besson, maire PS de Chambéry élu en 1989. En 2012, dans la foulée de l'élection de François Hollande, Bernadette Laclais avait également été la première députée PS de Savoie à l'Assemblée avec Bernadette Santais. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter