Pour ses 60 ans, la menuiserie Monin de Feissons (Savoie) se réjouit de sa diversification

Reconversion réussie pour la menuiserie Monin
Reconversion réussie pour la menuiserie Monin

Implantée depuis 1955 à Feissons, la menuiserie Michel Monin était spécialisée dans l'emballage en bois. La PME a trouvé un second souffle avec la fabrication de mobilier extérieur et d'équipement pour les stations de ski.

Par Françoise Guais

60 bougies et une grande satisfaction : la menuiserie Monin peut se féliciter d'avoir réussie sa diversification dans une activité traditionnelle des Alpes, la transformation du bois. L'entreprise est désormais gérée par le petit-fils du fondateur de la menuiserie. Avec son équipe, il a impulsé un nouveau départ en cette date anniversaire : les produits maison ciblent de plus les stations de ski en leur proposant du mobilier extérieur, des râteliers à ski mais aussi des bains et des saunas nordiques.

Une indispensable reconversion

L'emballage a été longtemps la principale activité de cette menuiserie savoyarde fondée en 1955. Face au déclin des industries locales, il fallait se diversifier. Des bois nobles et naturellement très résistants comme le mélèze ou le pin douglas sont désormais travaillés pour l'équipement des stations.

Reportage de Xavier Schmitt et Didier Albrand
Menuiserie Monin
Intervenants : Sébastien Bochet, Directeur général; Hervé Degot, Directeur général; Michel Ouvrier-Buffet Menuisier

Pour cette PME de 20 personnes, l'investissement est lourd : 400.000 euros en machines numériques. Mais le savoir-faire n'a pas de prix.


Sur le même sujet

Les + Lus