Savoie : 1 000 arbres plantés dans la station des Arcs pour protéger les tétras lyres

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen
Le tétra lyre, aussi appelé coq de bruyère, est une espèce emblématique des zones montagneuses européennes.
Le tétra lyre, aussi appelé coq de bruyère, est une espèce emblématique des zones montagneuses européennes. © Thierry Faivre/PNV

Mille arbres ont été plantés au cœur de la station des Arcs afin de protéger le tétras lyre, une espèce vulnérable, a annoncé le Parc national de la Vanoise, ce lundi 6 décembre.

Son plumage noir, ses imposants sourcils rouges et son chant typique font de lui une espèce unique des montagnes. Le tétras lyre, une espèce vulnérable, est l'objet d'un nouveau plan de protection dans la station des Arcs, en Savoie.

En effet, mille arbres ont été plantés au cœur du domaine skiable afin de le préserver ainsi que son habitat, a annoncé le Parc national de la Vanoise ce lundi 6 décembre.

Des épicéas mais aussi des mélèzes, des pins cembros, des bouleaux et des sorbiers ont été plantés. "L'opération va permettre de renforcer la protection de cet oiseau relique des temps glaciaires, très sensible au développement du ski en poudreuse", informe le communiqué du Par national de la Vanoise.

Entre 2 700 et 4 500 tétras lyres dans les Alpes du Nord

Avec le passage des amateurs de glisse en dehors des pistes, les habitats du tétras-lyre - des igloos qu'ils se constituent eux-mêmes - sont fragilisés, parfois détruits. "Ces arbres, issus de graines provenant de Tarentaise, assureront dans quelques années une protection naturelle de la zone. Ils offriront également une ressource alimentaire essentielle en période hivernale", poursuit le document : "Et comme le tétras-lyre est une espèce dite 'parapluie', en le protégeant, lui et son habitat, une multitude d’autres espèces en bénéficie."

Les zones de plantation choisies "ne compromettent pas la pratique du ski sur le domaine skiable et sont largement fréquentées par le tétras lyre".

D'après le dernier comptage de l'Office national des forêts (ONF), près de 100 tétras lyres cohabitent sur le site de Villaroger-Les Arcs-Peisey-Vallandry. En tout, l'Observatoire des galliformes de montagne estime entre 2 700 et 4 500 la population de tétras lyres dans les Alpes du Nord, sur la période 2000-2010. "Un chiffre stable, voire en légère diminution", informe Justine Coulombier, chargée du projet pour le Parc national de la Vanoise.

Les arbres serviront de haie naturelle pour limiter les déplacements des skieurs dans cette zone.

Justine Coulombier, chargée de projet pour le Parc national de la Vanoise

"Il faut faire attention dans les zones boisées. Quand on le rencontre en hiver, c'est souvent trop tard : il sort de son igloo, s'expose aux prédateurs et perd de l'énergie car il doit reconstruire un habitat dans de la poudreuse. Il faut éviter les lisières, les forêts et préférer les espaces ouverts", conseille-t-elle.

"Pour le moment la station des Arcs a mis en place une signalétique près de la zone concernée, en attendant la pousse des arbres. C'est important que les skieurs soient sensibilisés à cette action, qu'ils comprennent qu'ils cohabitent avec des animaux en montagne. Plus tard, les arbres serviront de haie naturelle pour limiter les déplacements des skieurs dans cette zone", conclut la chargée de projet.

Pour plus d'informations et pour retrouver la position des tétras lyres afin de les éviter, une carte a été créée par le Parc national de la Vanoise et le projet de protection "Birdski".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.