• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Savoie : le loup au coeur du débat au col du Glandon

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Comment faire cohabiter le loup et le pastoralisme. la question était au coeur du débat organisé ce samedi 19 août au col du Glandon en Savoie. Eleveurs, élus ou chasseurs en provenance de toute l'Europe réclament de nouvelles mesures pour lutter plus efficacement contre cet animal protégé.

Par France 3 Alpes

A 1900 m d'altitude, au col du Glandon, entre Oisans et Maurienne, c'est un grand rendez-vous annuel depuis 2014. Et depuis 20014, le loup est immanquablement au coeur des débats.

Parmi les invités cette année, le co-fondateur de l'association Suisse "Pour un territoire sans grand prédateur". l'avis sur la question de Georges Stoeffel est tranché : "S'il existe une espèce en voie de disparition dans notre Arc Alpin, c'est l'Homme Alpin, qu'il faut protéger".

Qu'ils viennent de Suisse, d'Italie, d'Allemagne ou d'ailleurs en Europe, tous sont unanimes. Ils estiment "que les tirs d'abattage sont insuffisants " pour leur permettre de protéger leurs troupeaux contre le loup. Ils dénoncent les traités internationaux et notamment la Convention de Berne qui se préoccupent de la protection du loup.


Débat public sur le loup au col du Glandon
Germano Mattei, Député du Tessin (Suisse);Wendelin Schmücker,Berger - éleveur allemand; Georges Stoffel Fermier suisse des Grisons, Pierre-Yves Bonnivard,Maire de Saint-Colomban-des-Villards (Savoie). Equipe : Jean-Cristophe Pain & Gilles Ragris


En France, le ministère de l'Agriculture a annoncé le mercredi 9 août qu'il réaliserait "à l'automne une étude prospective sur l'avenir du pastoralisme en présence du loup", 

A lire aussi

Sur le même sujet

Echevis ne veut pas être coupé du monde

Les + Lus