Savoie : quatre blessés dans un éboulement dans le massif des Arves

Les quatre membres d'une même famille ont été blessés ce samedi 29 août par un éboulement, une centaine de mètres seulement avant leur arrivée au refuge. Les conditions météo ont compliqué l'intervention des secouristes.

Quatre randonneurs ont été fauchés par un éboulement ce samedi 29 août dans l'après-midi. Le groupe marchait sur un sentier montant au-dessus du hameau de Bonnenuit à Valloire en Savoie. Il ne leur restait qu'une centaine de mètres avant d'atteindre le refuge des Aiguilles d'Arves, leur destination. 

D'après Patrice Glairon-Rappaz, secouriste sauveteur de la CRS Modane dépêché sur place, "c'était un gros éboulement, les blocs de pierre faisaient un mètre cube". Un adolescent de 15 ans a ainsi eu une jambe coincée sous un bloc rocheux.

"Pendant que le médecin du SMUR faisait un garot et s'assurait que l'hémorragie était stoppée, nous avons transporté les trois autres victimes vers l'hôpital de Saint-Jean de Maurienne", précise le secouriste, un trajet de 8 minute en hélicoptère.

L'hélicoptère est ensuite revenu sur les lieux, afin de transporter le jeune homme vers l'hôpital de Grenoble.
 
Un hélicoptère qui aurait pu ne pas repartir du site. "Il y avait un passage de perturbations actives, avec des précipitations soutenues et des couches de nuages superposées et basses", raconte le pilote de l'hélicoptère Benjamin Bercq, gendarme de la base de secours de Modane. "Les conditions météo ont dicté notre stratégie.

"La météo aurait pu se reboucher à tout moment, et on n'aurait pas pu repartir, confirme Patrice Glairon-Rappaz. Les secours auraient dû se faire par voie terrestre et auraient pris toute la nuit."

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité