Trail. La 6000D, un "truc de fou" à Aime-La Plagne

2912 inscrits se sont pressés pour la 6000D, entre le 23 et le 25 juillet. Des courses à pieds avec des dénivelés parfois impressionnants, comme ce fut le cas ce samedi lors de l'épreuve reine. 

© DR
Course mythique et première en son genre à l'époque, la 6000D reste un défi pour la plupart des traileurs. Un dénivelé positif de 4000m pour un parcours total de 63km. Le tracé a une nouvelle fois emmené les coureurs du village d'Aime, en vallée, au sommet du Glacier de Bellecôte à 3.047m d'altitude avec un passage dans les stations d'altitude de la Grande Plagne pour redescendre ensuite à travers la forêt à Montchavin et finir le long de l'Isère.

Résumé
Après un départ différé dʼune vingtaine de minutes à Aime, 1.516 coureurs se sont élancés à 6h20 sur la 26ème édition de la 6000D. Jusquʼau dernier moment, lʼorganisation était dans lʼincertitude de maintenir le parcours via le glacier à cause des violents orages de la veille et de la nuit. Heureusement, la réception dʼun bulletin météo favorable a permis de conserver le programme initial.

Quelques images
durée de la vidéo: 00 min 31
Images Trail 6000 D

En 5h56ʼ03ʼʼ, Sébastien Spehler sʼimpose pour la troisième fois consécutive chez les hommes à lʼissue dʼun duel où il a pris lʼavantage sur Arnaud Perrignon à la descente. Ce dernier termine sur la 2e marche du podium devant Benjamin Petitjean (AC Chenôve) qui complète le podium.

Après une course effrénée à plus de 13km/h de moyenne, Sébastien Spehler a franchi la ligne très ému par cette victoire, après un début de saison difficile (malchance lors des championnats du monde et chute lors de lʼIce trail Tarentaise).

"Lʼannée dernière, la 6000D clôturait ma saison car je nʼai rien gagné après. Jʼespère que cʼest un point de départ cette année. Il a fallu se battre car les autres compétiteurs étaient présents à la montée devant moi et je nʼavais pas de très bonnes jambes."

Arnaud Perignon, 5e lʼan dernier est satisfait de cette seconde place. Il précise quʼil était devant dans lʼascension, mais que Sébastien nʼétait pas assez loin derrière: "Cʼest parti très vite, cʼétait un peu du suicide, puis jʼai repris des jambes. Comme Sébastien est plus fort que moi dans les descentes, il a rapidement repris la tête."

A noter, lʼabandon de Yoann Stuck (S/L Francheville).

Chez les dames, Stéphanie Duc signe sa première victoire sur la 6000D avec un temps de 7h28ʼ24ʼʼ. La locale, 2e en 2012 lors de la 6000D a fait cavalière seule en tête sur lʼintégralité de la course et se classe 37e au scratch. Sandra Martin est arrivée quelques secondes après Stéphanie, suivie de la Népalaise Manikala Rai.
Résultats
6000D 2015
HOMMES
1er : Sébastien Spehler (Adidas) 05h56ʼ03ʼʼ
2ème : Arnaud Perrignon (Asics) 05h59ʼ44ʼʼ
3ème : Benjamin Petitjean (AC Chenove) 06h03ʼ16ʼʼ
4ème : Toni Moulai (Club Peleen) 06h12ʼ34ʼʼ
FEMMES
1ère : Stéphanie Duc (VEO 2000) 07h28ʼ24ʼʼ
2ème : Sandra Martin (Team Passion) 07h28ʼ56ʼʼ
3ème : Manikala Rai (CABB) 07h41ʼ19ʼʼ

6D LACS
Nouveau format 27km / 1600m D+
Chez les hommes, victoire de Franck Bussière (Asics) 02h35ʼ43ʼʼ, suivi de Marc Maroud (VEO 2000) 02h37ʼ33ʼʼ et Simon Perrez 02h40ʼ43ʼʼ. Côté féminin, Sarah Vieuille 02h58ʼ14ʼʼ sʼimpose devant Louise Wanner 03h02ʼ41ʼʼet Emmanuelle Ziegler (AC Centre Alsace) 03h12ʼ57ʼʼ

6D VERTICALE
5km / 1000m D+
Xavier Thévenard (Asics) 48ʼ40ʼʼ et Cécile Caullireau (VEO 2000) 01h04ʼ14ʼʼ sont les vainqueurs pionniers de cette nouvelle épreuve.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trail sport