Un nouveau programme de prise en charge contre la douleur à l'hôpital de Chambéry

"Détendez-vous, vous êtes à l'hôpital" : ce pourrait être le slogan de ces nouvelles pratiques adoptées par le centre hospitalier Métropole Savoie de Chambéry



Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le centre hospitalier Métropole Savoie veut améliorer la prise en charge de la douleur des patients. Au service des urgences, l'hypnose calme les patients. Le personnel médical et non médical a été formé, pour une communication thérapeutique afin de diminuer le stress et le ressenti de la douleur. Au service d'oncologie et de pneumologie, c'est plutôt l'approche psychocorporelle qui a été choisie dans les soins : massage, relaxation, visualisation.

Le reportage de Nathalie Rapuc et Dominique Semet
Intervenants : Patricia Triolo, Infirmière au Centre de la douleur de l'Hôpital de Chambéry, Jean Romanelli, patient, Dr. Valérie Roullot-Pradel, médecin urgentiste à l'hôpital de Chambéry,, et Nathalie Aulnette, Directrice de la Fondation Apicil.

La Fondation Apicil, qui a pour objectif la lutte contre la douleur physique et psychique à tous les âges, a permis la réalisation de ce projet grâce à un soutien financier.

Un travail en groupe

A Chambéry, depuis 2008, des groupes thérapeutiques de patients sont régulièrement constitués, pour des exercices de relaxation, de massages, ou des travaux de respiration. Chaque patient est reçu en consultation par une thérapeute, qui réalise une évaluation personnelle. Ceux qui souffrent de lombalgie, polyarthrite ou autre céphalées peuvent trouver un peu de réconfort avec des massages, mais aussi de la relaxation. Le corps devient alors autre chose qu'une source permanente de douleur ou une source d'anxiété.