• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécheresse : le Rhône, l'Ain et l'Ardèche touchés par des restrictions d'eau

Des mesures de restrictions d'eau ont été prises dans 61 départements, dont le Rhône, l'Ain et l'Ardèche. / © AFP
Des mesures de restrictions d'eau ont été prises dans 61 départements, dont le Rhône, l'Ain et l'Ardèche. / © AFP

Des mesures de restrictions d'eau ont été prises dans 61 départements français, dont le Rhône, l'Ain et l'Ardèche. Ces départements ont au moins une zone en alerte sécheresse. Les mesures de restrictions de l'usage de l'eau concernent les agriculteurs mais aussi les particuliers.

Par LR

Conséquence du réchauffement climatique et de l'épisode récent de canicule, l’état de la ressource en eau a notamment fait chuter les débits des cours d’eau et les orages ponctuels n'ont pas permi d'amélioration. 


Quelles sont les mesures prises :

Les zones en jaune sont en "alerte" et implique une réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50%, ou une interdiction jusqu'à 3 jours par semaine, ainsi que des mesures d'interdiction de manœuvre de vanne, d'activité nautique, et d'interdiction à certaines heures d'arroser les jardins, les espaces verts, ou encore de laver sa voiture. 

Les zones en orange sont en "alerte renforcée" : la réduction des prélèvements à des fins agricoles y est supérieure ou égale à 50%, ou interdite au moins 3,5 jours par semaine, tandis que les limitations des prélèvements pour l'arrosage des jardins, les espaces verts, ou le lavage des voitures sont plus fortes, voire totale. 

Dans les zones en rouge, en état de "crise", tous les prélèvements non prioritaires, y compris à des fins agricoles, sont arrêtés, et seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité)

Les niveaux d’eau disponibles sont mesurés en permanence dans des stations de mesures automatisées qui alimentent les bases de données spécialisées. Lorsque des seuils préalablement définis sont dépassés, les préfets peuvent prendre des mesures de limitation ou de suspension des usages de l'eau.

Le site gouvernemental Propluvia a publié une carte des zones concernées
 
  • Situation dans l'Ain
Le bassin Dombes-Certines en alerte renforcée / © Préfecture de l'Ain
Le bassin Dombes-Certines en alerte renforcée / © Préfecture de l'Ain
  • Situation en Ardèche
Sécheresse en Ardèche au 16 juillet 2019 / © Propluvia
Sécheresse en Ardèche au 16 juillet 2019 / © Propluvia
 
  • Situation dans le Rhône
Deux bassins de l'Est lyonnais sont en alerte renforcée et concernent les eaux souterraines.

 

Les causes de la sécheresse

Elle survient lorsque la quantité de pluie est nettement inférieure aux normales saisonnières et cela, sur une assez longue période. Lorsque le manque de pluie survient en hiver ou au printemps, il empêche le bon remplissage des nappes phréatiques (« réserves » d’eau) qui s’effectue à cette période de l’année. Au delà du mois d’avril, l’eau de pluie est essentiellement absorbée par les plantes, en pleine croissance, ou s’évapore à cause de la chaleur. La sécheresse peut être accentuée par des températures élevées, notamment en été qui provoquent un assèchement des sols et l’évaporation plus importante de l’eau disponible. Le manque d’eau peut donc apparaître à tous moments dans l’année.

Sur le même sujet

Trafic autoroutier sur l'A7 : les informations circulent ! 

Les + Lus