Sextape : de retour au Real Madrid , Benzema affiche sa serénité

Karim Benzema a affiché sa sérénité lundi  à son retour au Real Madrid après sa mise en examen dans l'affaire de la sextape de M.Valbuena. Zinedine Zidane lui a renouvelé par ailleurs sa confiance, ainsi que les dirigeants du club. 

Karim Benzema s'est dit lundi "très tranquille" à son retour au centre d'entraînement du Real Madrid, quatre jours après sa mise en examen dans une affaire de chantage présumé autour d'une "sex-tape" de Mathieu Valbuena, son partenaire en équipe de France."Moi? Comment je me sens? Très bien, pourquoi?", s'est interrogé l'attaquant des Bleus en se présentant au volant de son véhicule à l'entrée du centre, dans la banlieue de Madrid, où l'attendaient plusieurs caméras de médias espagnols.

"Je suis très tranquille", a ajouté Benzema pour sa toute première déclaration publique depuis sa mise en cause dans cette affaire. Selon des images diffusées sur le site internet du quotidien sportif madrilène As, le joueur a signé plusieurs autographes pour les supporteurs présents avant de franchir le portail du centre d'entraînement de Valdebebas.

Rentré à Madrid jeudi après avoir passé une nuit en garde à vue à Versailles, Karim Benzema a été mis en examen pour association de malfaiteurs et tentativede chantage assorti d'un contrôle judiciaire qui lui interdit de rencontrer Valbuena.

Le prochain match du Real Madridest le clasico du Championnat d'Espagne face au FC Barcelone, programmé le 21 novembre.Jeudi, le président du Real Madrid Florentino Perez a apporté "son soutien totalet sa confiance" à Benzema. 

De son côté, Zinedine Zidane lui a renouvelé sa confiance .Il "croit" en ce que lui a dit Karim Benzema mais il n'a pas révélé la teneur de la discussion. Pour Karim, forcément que je suis très touché", a déclaré dimanche sur RMC Zidane, entraîneur de l'équipe réserve du Real. "Je l'ai vu, j'ai parlé avec lui. Je crois en tout ce qu'il me dit et rien d'autre. Tout ce qu'il doit faire, c'est faire attention. C'est ce que je lui ai dit. C'est mon conseil."