Six détenus de la prison d'Aiton participent au festival de l'Arpenteur aux Adrets, en Isère

Six détenus de la prison d'Aiton ont bénéficié d'une permission exceptionnelle pour montrer leur travail à l'occasion du festival de l'Arpenteur aux Adrets, en Isère / © France 3 Alpes
Six détenus de la prison d'Aiton ont bénéficié d'une permission exceptionnelle pour montrer leur travail à l'occasion du festival de l'Arpenteur aux Adrets, en Isère / © France 3 Alpes

Festival de théâtre pentu, de littérature buissonnière et de musique perchée, l'Arpenteur se déploie du 5 au 13 juillet dans le massif de Belledonne, en Isère. Cette année, il associe des détenus artistes qui ont pu, exceptionnellement, quitter la prison d’Aiton pendant trois jours.
 

Par AH

Le Festival de l’Arpenteur, aux Abrets en Belledonne, construit des complicités avec des structures professionnelles d’horizons variés (social, agriculture, handicap, justice…)

Pour l'édition 2019, ce sont des détenus de la prison d’Aiton qui sont entrés dans la danse.

Six artistes ont eu une permission exceptionnelle de sortie de trois jours pour s'immerger dans l'ambiance conviviale du festival.

Une bouffée d’oxygène pour ces détenus et l’occasion de montrer leur travail au public.

Une série de portraits réalisés avec l’artiste Fabrice Nesta qui questionne sur l’importance de l’image de soi.
 
Portrait réalisé par un détenu de la prison d'Aiton avec l'artiste Fabrice Nesta / © France 3 Alpes
Portrait réalisé par un détenu de la prison d'Aiton avec l'artiste Fabrice Nesta / © France 3 Alpes

"On a l’impression de faire partie de la famille du festival" se réjouit Lofti.

Lui et les autres détenus sont intégrés dans l’équipe de bénévoles et participent à la cuisine et au montage ou démontage des scènes.
 

 

Sur le même sujet

4 personnes blessées à Vienne

Les + Lus